49 Swimming Pools / How the Wild Calls to Me
[Elap / Differ-Ant]

8 Note de l'aureur
8

49 Swimming Pools - How the Wild Calls to MeLe nouveau 49 Swimming Pools est un ambitieux disque western, gorgé de mélancolie, de fantômes, d’espaces oubliés. S’articulant autour de la disparition de l’Américain Everett Ruess, dans l’Utah en 1934 – façon Into the Wild –, How the Wild Calls to Me s’écoute au premier degré, tel un hommage de son compositeur à cette généalogie musicale qu’il apprécie tant : le folk rock panoramique, soucieux du terroir, un brin nostalgique, suffisamment pop pour converser avec l’époque contemporaine.

Emmanuel Tellier et sa bande agencent les titres de cet album comme une suite de séquences, avec des accalmies, des actes de bravoure, de courtes respirations, mais le climat général permet à l’ensemble de conserver une remarquable logique. Moins Peckinpah ou Hellman que Cimino, How the Wild détient une mélancolie douce, résignée. La tristesse s’effleure parfois (Wandering Boy, beau comme du Elliott Smith) pour ensuite rebondir dans un vibrant morceau d’americana (tendance Paul Westerberg, R.E.M.). Tellier a trop arpenté l’Amérique, bien trop discuté avec des groupes US, pour ne pas en retenir un secret, un gage d’honnêteté. Une raison d’écrire et de jouer.

Absurde rapprochement ? On pense beaucoup aux écrits de Philippe Garnier en écoutant ce disque qui parvient à joindre storytelling, ressentis personnels, implication et distance face au sujet traité. Car le miracle d’Emmanuel Tellier pourrait s’expliquer ainsi : hier, il écrivait ses papiers comme s’il composait des chansons ; aujourd’hui, il fait de la musique en donnant l’impression d’écrire de longs articles.

Fidélité absolue envers une forme musicale qui passe donc beaucoup par l’histoire contée, et qui s’inscrit dans une Thunder Road hier visitée par Neil Young, Springsteen, Michael Stipe ou Sam Shepard

Tracklist
1. Song For Waldo
2. When I Go I Will No Trace
3. Wandering Boy
4. How The Wild Calls To Me
5. The Thousand Year Long Road
6. Stella Alone With The Sky
7. Walking Walking Walking
8. Escalante (Tell The World)
9. Have You Seen Or Son?
10. Juniper
11. Sundown
12. The Letters;1934
13. Risk And Danger (A Celebration)
14. It’s A Long Way Home
Liens
Le site du groupe
Le groupe sur Facebook
Ecrits aussi par Jean Thooris

Kill Your Boyfriend cherche toujours la baston

Le 1er décembre prochain, les Italiens de Kill Your Boyfriend vont à...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *