Avec Girls Names ce sera l’automne en juin

Girls Names - Stains on SilenceCeux-là nous ont habitué à livrer des tubes qui n’en ont pas l’air mais se révèlent dangereusement addictifs à la longue. Girls Names s’est ainsi fait connaître avec The New Life (Tough Love – 2013), véloce et mutant, avant de livrer, en point d’orgue, un fantastique mantra en 3 trois parties, Zero Triptych (2015). Le groupe a toujours brillé pour ses compositions au rythme binaire qui dérape progressivement jusqu’à la transe.

Peut-être le nouveau single des Irlandais répond-t-il à ce précepte… ou pas. Déjà, 25 scelle le départ de leur batteur Gib Cassidy qui n’aura donc participé qu’à l’album Arms Around A Vision (le précédent batteur avait lui aussi quitté le navire !). Back to the basic donc. La composition est resserrée autour d’une basse au ralenti, une boite à rythme rectiligne, une ligne de synthés antédiluviens et la voix blanche de Cathal Cutty. On cherche encore les guitares. En quelques minutes, on voit défiler les paysages industriels et mornes de Belfast dans la brume, sous le crachin d’un automne poisseux. Ça transpire le mal-être, les histoires glauques, les fins de mois difficiles à boucler, les lendemains sans intérêt. Stains on Silence sortira le 15 juin 2018, et risque d’être la grosse poilade du printemps.

Mots-clés de cet article
,
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Tout est bleu avec Wild Nothing

L’histoire d’amour avec Wild Nothing débuté avec le suranné Gemini en 2010...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *