Fauve devient Autrans et s’auto-tune à outrance

La paix AutransC’est épouvantable. Disons-le tout de go. On se réjouissait pourtant de voir revenir Fauve, même sous une nouvelle bannière.

Autrans n’enterre pas Fauve. Il s’agit là d’un tout autre projet, mené par trois des garçons composant le combo qui fit sensation et déchaîna les passions entre 2013 et 2015. Il s’agit là de manipuler des machines, de laisser tomber le blizzard au profit d’un souffle moins épique, et de renoncer à l’emphase adolescente pour une scansion pas plus adulte que ça mais inféodée à l’auto-tune.

La triplette se revendique de Daft Punk (mais sans le pète au casque), de Bon Iver (l’abscons, pas le chantre du désespoir amoureux que l’on chérissait jadis), de Kanye West et de Frank Ocean, deux des plus belles escroqueries du RnB contemporain. Elle emprunte aussi à PNL. Et c’est là que le (Boo)bât blesse.

La paix, premier titre révélé ce jour, est inaudible. Pour nous en tout cas. Ouais, on sait, on est des vieux cons. Cette paix gavée d’effets on ne peut l’entendre d’une oreille bienveillante. Malheureusement.

Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrits aussi par david

La très jolie Statuette d’Emily Haines & The Soft Skeleton

Cela doit bien dix ans qu’Emily Haines n’a pas proposé d’album enregistré...
Lire la suite

2 Comments

    • L’auto-tune c’est rédhibitoire pour moi, mais à lire les réactions ici ou là le groupe semble être dans l’air du temps. On attend un autre rugissement de ce Fauve reconverti. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *