Michael Vidal se lance sur les traces de ses aînés

Michael VidalÉvidemment, en citant The Blue Nile, Prefab Sprout, Durutti Column et Felt, le tout récent label américain Couple Skate Records a titillé notre intérêt. On veut bien se laisser aguicher quand on cite de telles références et qu’à l’écoute, on partage cet avis.

Car effectivement, l’extrait du premier album de Michael Vidal, Dreams (Come Back To Me), convoque des arpèges de guitares carillonnantes, un chant de gorge romantique et des claviers habités. Le tout empreint d’une distanciation un brin ampoulée très early 80’s.

Il parait que Michael Vidal, malgré son jeune âge manifeste, a été le chanteur et guitariste d’un groupe punks de Los Angeles baptisé Abe Vigola. Ah. On n’en avait jamais entendu parlé auparavant et pas sûr qu’on ait envie de s’y intéresser. Ce qu’on sait en revanche, c’est qu’on attend désormais son album solo, Dream Center orné d’une pochette toute pourrie, avec impatience pour le 9 juin.

Tracklist
01. Dreams (Come Back To Me)
02. Correctional
03. Burn
04. Mono No Aware
05. Appraisal
06. Sky Blue
07. (Your Song)
Lien
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Tout est bleu avec Wild Nothing

L’histoire d’amour avec Wild Nothing débuté avec le suranné Gemini en 2010...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *