Niklas Paschburg, dans le sillage de Nils Frahm

Niklas Paschburg - OceanicLe Maître est bientôt de retour avec l’album qui devrait célébrer sa consécration et le faire sortir des réseaux confidentiels, mais déjà dans le sillage de Nils Frahm, les prétendants aux places d’honneur sur le trône « néo-classique » abondent. Le mouvement à la vent en poupe et attire les convoitises.

Le nouvel arrivant s’appelle Niklas Paschburg et il est allemand lui aussi. Après un premier EP, Tuur Mang Welten paru sur Unperceived Records en 2016, très vite épuisé et affichant désormais une cote déraisonnable sur le marché de l’occasion, le jeune homme a conquis le mythique label !K7 Records qui a décidé d’inaugurer un nouveau département néo-classique (7K! Records) en le signant. L’album s’appelle Oceanic car le jeune homme aime passer son temps à contempler la Mer Baltique. Le single Spark sied bien en effet à la contemplation. Piano et électro discrète s’entremêlent au creux d’une mélodie qui invite à la rêverie.

Bien évidemment d’autres croisent dans les mêmes parages comme le précité Nils, mais aussi Ólafur Arnalds, Jóhann Jóhannsson, ou l’emblématique Max Richter qui avait ouvert la voie.

Face à de telles pointures, Niklas Paschburg ne démérite pas mais on attendra le 9 février 2018 (avec une pointe d’excitation) pour écouter l’album dans sa totalité et se faire une opinion plus arrêtée à son égard.

L’album est en écoute sur le site npr.org.

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

La voix en or de Totally Mild

Le filon de l’Eldorado australien n’est pas encore épuisé, loin s’en faut,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *