The Soft Moon / Deeper
[Captured Tracks / Differ-Ant]

The Soft Moon - DeeperLuis Vasquez est fou, on le sait. Après cinq années d’existence, déjà deux albums et quelques EP qu’il nous trimballe comme il veut avec son groupe The Soft Moon, d’instants shoegaze incontrôlables et incontrôlés en ambiances new-wave parfaitement assimilées, Deeper ne nous laissera aucun répit durant les 44 minutes qui vont suivre. La démence est presque palpable d’emblée, portée par des sons qui évoquent les premiers disques de Trent Reznor (Broken en tête pour les choix de textures et pour la production rythmique, mais aussi pour le traitement de piano, proche du son de Nine Inch Nails).

Le reste du disque est à l’avenant, à savoir un mix parfait entre new-wave (The Cure en digestion lente, la basse chorus sur Feel notamment, Joy Division, l’intro de Wasting en étant le meilleur exemple) et musique industrielle (NIN toujours). Et puis quand la voix se fait plus présente sur Wasting, on sait immédiatement qu’on tient là le meilleur morceau de Depeche Mode depuis des lustres. Vraiment, un grand moment à ne pas rater.

Il faut le reconnaitre, on avait été quelque peu déçu par le précédent disque du groupe d’Oakland et on est ravi de le retrouver au meilleur de sa forme. Le propos nous rappelle l’excellent single Total Decay, sorti en 2011, toujours chez Captured Tracks, même si l’on regrette un peu les délires psychédéliques qu’il proposait. C’est au profit d’un discours recentré vers une new-wave revisitée, parfaitement digérée, martelée et restituée ici sans aigreurs.

Tracklist
01. Inward
02. Black
03. Far
04. Wasted
05. Wrong
06. Try
07. Desertion
08. You
09. Feel
10. Being
Audio : The Soft Moon - Black (Trentemøller Remix)
Dates française de la tournée 2015
16 Mai – Lyon, Les Nuits Sonores
28 Mai – Nantes, Indigènes Festival
31 Mai – Nîmes, La Paloma
02 Juin – Toulouse, Le Connexion
03 Juin – Paris, La Maroquinerie
04 Juin – Metz, Les Trinitaires

Autres articles sur The Soft Moon

Tags from the story
,
More from matthieu malon

Diabologum / #3 [Ici d’Ailleurs]

« J’ai encore envie de croire j’ai encore envie de rêver qu’on peut...
Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *