The Fall / New Facts Emerge
[Cherry Red Records]

7.7 Note de l'auteur
7.7

The Fall - New Facts EmergeEt nous y revoici. The Fall acte 32. On prend les mêmes (depuis 10 ans) ou presque et on recommence. La claviériste et épouse Elena Poulou est partie depuis une année maintenant et on s’inquiète pas mal dans les rangs du groupe pour savoir qui va se charger de faire la police auprès du leader omnipotent. Mark E. Smith n’est pas en grande forme… sauf quand il l’est. Ce n’est un secret pour personne. Sa santé a connu quelques accrocs ces derniers mois, causant quelques annulations et le laissant apparaître avec un visage étrangement gonflé lors des concerts. Mystère. Smith a fêté ses 60 ans en mars, autant dire qu’au régime où il est depuis l’adolescence, il n’a pas trop à s’inquiéter… Les trois types qui l’accompagnent restent donc Dave Spurr (basse), Pete Greenway (guitare) et Keiron Melling (batterie). Après une demi-douzaine d’albums, on ne sait toujours pas quoi en penser. Smith est un monstre et avale tout le monde. La ligne musicale qui était apparue plutôt malléable et souple sur le précédent album semble redevenue plus stricte, plus lourde. Smith fait un incroyable boulot sur le son, déconstruisant les morceaux, les jouant à l’envers, au ralenti, passant sa voix sous une série de filtres qui la positionnent au centre du jeu. Il joue de ses éructations comme on jouerait d’une guitare, alternant entre les menaces grondantes, la colère et le grain de velours. Côté instrumentation, New Facts Emerge est puissant comme un ours, violent et évolue dans un registre garage plus marqué.

Autant dire que ce nouvel album ne fait pas dans la dentelle. C’est ce qui impressionne ici. Il faut dire ce qu’il est. On a abandonné l’idée de comprendre quoi que ce soit. C’est de la musique pure, du rythme, de la poésie, de la scansion. On saisit une grappe de mots de temps à autre, un mantra, un machin qui donne l’idée générale. Pour le reste, c’est le brouillard. Les esprits chagrins diront que la formule se répète. Les trois types bourinent dans leur coin tandis que Smith fait la gueule en cherchant ses dents. Pepsodent garage rock. Ce n’est pas tout à fait vrai. Sur Couples vs Jobless Mid 30’s, on est dans l’expérimentation totale jusqu’à la sixième minute, jusqu’à ce que le morceau jaillisse avec une limpidité et un impact mémorables sur les trois dernières minutes. Le chant de Smith est clair, la musique emballante. Le son est grunge mais drôlement maîtrisé. La plupart du temps, The Fall passe tout près du passage en force. Cela marche assez bien sur Fol De Rol, le titre d’entame, où l’on se fait marcher dessus sans ménagement pendant plus de 6 minutes. On n’arrive jamais tout à fait à s’habituer à ces morceaux balourds qui font l’ordinaire du groupe depuis dix ans maintenant. C’est à la fois pauvre et en même temps puissant et tonitruant. Le gimmick de Brillo de Facto, le morceau qui suit, est plus riant, mais le groupe n’en fait rien et le sert sur un fond de bouillie qui suffira à faire fuir ceux qui auraient la mauvaise idée de rallier le vaisseau en retard. Etrangement, on sent que Smith s’amuse comme il ne l’a pas fait depuis longtemps. Il a le sourire aux lèvres sur Victoria Train Station Massacre et se fend carrément la pêche sur l’impeccable New Facts Emerge. « You’d better stop shaking down those clothes/flowers/trousers…. » éructe-t’il de manière jouissive tout du long, avant d’atterrir sur ce qui tient lieu de refrain  : « New Facts Emerge ». La vérité est ailleurs. Le titre est massif, hypnotique et hargneux. C’est The Fall à son meilleur (d’aujourd’hui), un véritable rouleau compresseur radical et sans aucun gras.

New Facts Emerge est un album surprenant et en même temps répétitif et méthodique. Second House Now est gentiment rockab et peu bavard. Pas mal de titres ne se distinguent pas forcément suffisamment les uns des autres, mais ils ne sont pas mauvais. Le rythme est là et le groupe fonctionne bien. Fidèle à ses règles de production (qui consistent à n’en avoir aucune), Smith s’offre un morceau garage enregistré depuis le fond du couloir des toilettes avec O ! Zztrrk Man. C’est du grand n’importe quoi mais une façon de dire, on suppose, qu’on peut faire ça, si on veut, juste avant d’envoyer le morceau le plus douceâtre et charmant de l’album Gibbus Gibson.

Quelle claque ! Smith peut encore faire ça : une pure chanson pop, joliment tournée. Ressortez Brix du formol, ça va cartonner à coup sûr. Et le clip passera sur MTV si ça existe toujours. Groundsboy prolonge l’effort de démocratisation du son et nous propulse dans un univers hillbillie et bluegrass sidérant. Ce duo de titres est impressionnant, autant par sa présence ici que par ce qu’il exprime. Smith est comme Dylan. Il fonctionne comme un conservateur du patrimoine. C’est une réserve d’indiens, un monument historique, un puits de la connaissance. Tout y est. Tout ressort. Toute la musique depuis cet enfoiré d’Elvis. Il fait parler les morts. C’est pour ça qu’il a cette allure et ne tient plus debout. Il les fait chanter, les appelle un par un. Ca ne se fait pas gratuitement. Nine Out Of Ten est un morceau de rock brut. Un machin du delta. Ca pourrait être un hommage à Sun Records ou à n’importe qui comme Sunny Burgess qui est mort cette semaine. Le jeu de guitares est infini. Avec trois accords. Une boucle parfaite qui enveloppe les fantômes et s’écoule sur plus de huit minutes. C’est un tour de force. Smith disparaît après trois rotations mais il est encore là. On le sait. Il regarde les autres jouer pour les habituer à sa future disparition, prêts à leur taper sur les doigts s’ils arrêtent. Et puis c’est fini, il n’y a plus rien.

New Facts Emerge est un album beaucoup plus chouette que Sub Lingual Tablet. C’est un album pour les amateurs de son, de vieilles musiques et de chanteurs sans dents. Ce n’est pas un disque hospitalier mais sa seconde moitié est le meilleur cours d’histoire qu’on a pris depuis un bail. Il faut réviser les classiques. Le garage rock est la source originelle. L’endroit d’où tout le reste procède.

Tracklist
01. Segue
02. Fol de Rol
03. Brillo de Facto
04. Victoria Train Station Massacre
05. New Facts Emerge
06. Couples vs Jobless Minds 30s
07. Second House Now
08. O ! Zztrk Man
09. Gibbus Gibson
10. Groundsboy
11. Nine out of Ten
Écouter The Fall / New Facts Emerge

Lien
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Charlotte Marionneau au cœur de la mystérieuse affaire des ciseaux de Noel Gallagher…

L’Angleterre est à deux doigts de s’effondrer avec un gouvernement en pelote...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *