The Pigeon Detectives / Broken Glances
[Dance To The Radio]

7.6 Note de l'auteur
7.6

The Pigeon Detectives - Broken GlancesLa pop est parfois une simple histoire de plaisir, une histoire de joie de jouer et d’offrir, l’envie de remuer et d’émouvoir, de pousser à danser même lorsqu’on évoque des chagrins d’amour ou des trucs un peu tristes. Le nouvel album de The Pigeon Detectives est une victoire contre la morosité, une pierre lancée contre la sophistication et le besoin d’en faire trop. C’est un album d’une efficacité redoutable et qui met tout du long des fourmis dans les jambes, tout en usant de moyens enfantins et simplissimes. Du rock à guitares, du rock bondissant et de la pop qui ne se prend pas au sérieux. Le songwriting à la portée des caniches : couplet, refrain, mélodie, guitares, batterie, voix acidulée et claire. On voudrait vous y voir. Il y a toujours eu dans la musique du groupe de Leeds une certaine légèreté qui lui a valu un certain succès populaire dans ses jeunes années. Broken Glances est à cet égard un album à l’ancienne (ils sont revenus sur leur label d’origine), au son quasi vintage, mais qui séduit par son évidence et la clarté de ses intentions.

The Pigeon Detectives n’est pas Radiohead. Ce n’est pas plus le Velvet Underground que Björk. Les types ne sont pas là pour surprendre ou pour emmener le genre ailleurs mais juste pour faire le boulot et composer les meilleurs titres possibles dans le registre qui est le leur. Et c’est ce qu’ils font à merveille ici. Cela démarre en douceur avec le joli Wolves, tout en délicatesse. « J’entends les loups qui se rapprochent », chante Matt Bowman. Et on y croit. Ils sont là, ils nous entourent. C’est beau, comme l’est l’incroyable machine à danser qui suit : Lose Control. Yeah. « I’m dancing on my own », comme toujours, mais j’ai toutes mes chances ce soir. La vibe est phénoménale. On se croirait en 2005. On perd la boule et on s’éclate en remontant son baggy entre deux pas de danse. On sent nos bouclettes qui s’agitent et la souplesse de notre corps d’ado qui ressuscite. Le groupe est tout aussi à l’aise dans les tempos ralentis, porté par la voix de tête magnifique de son chanteur leader. Munro touche juste et émeut sincèrement. Enemy Lines est plus tendancieusement FM, lorgnant vers une sorte de pop transgenre influencée par The XX et quelques autres. La séquence émotionnelle qui s’engage alors fonctionne comme on se laisse prendre par une romance ouvrière bien écrite. A Little Bit Alone est emphatique à en pleurer. Tout est dosé avec minutie et beaucoup de précision. The Pigeon Detectives n’a rien inventé mais produit un effort sérieux, appliqué et très largement convaincant. Lorsque la musique s’anime à nouveau, on retrouve cette énergie, ce dynamisme et cet élan vital incroyables. Stay With Me est parfaitement exécuté et archétypal de ces petites réussites. « Dont you want to stay with me ? » chante sans surprise Bowman. On se bat pour souffrir et on aime pour aimer. Les textes pèsent aussi lourds qu’un poème de Liam Gallagher. L’amour change et on soigne ses plaies sur Postcards. Mais on y croit comme au premier jour.

The Pigeon Detectives ose tout et termine par une rencontre qui Change My World. Ce n’est pas plus compliqué que ça et on s’en moque à vrai dire. Dans un monde tumultueux, un tel album est une valeur refuge, un rayon de soleil et un océan de réconfort. On n’en fera pas tout un plat mais on en reprendra plutôt deux fois qu’une. Il y a des musiques qui font du bien et d’autres qui ne font pas de mal.

The Pigeon Detectives – Sounding The Alarm

Tracklist
01. Wolves
02. Lose control
03. Munro
04. Enemy Lines
05. Sounding The Alarm
06. Falling In Love
07. A Little Bit Alone
08. Stay With Me
09. Postcards
10. Change My World
Écouter The Pigeon Detectives - Broken Glances

Liens
http://thepigeondetectives.com/
https://www.facebook.com/thepigeondetectives
More from Benjamin Berton

Le petit quelque chose de Playground Theory

L’album, Connect the Dots, a un an tout juste mais le clip...
Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *