The Queen is Dead… reborn : la réédition du chef d’œuvre des Smiths

The Queen Is Dead - The Smiths

C’était l’une des baleines blanches des amateurs de The Smiths : quand enfin, quand enfin se mettrait-on à passer à la moulinette des éditions De Luxe et autres Expanded Anniversary Edition, l’œuvre du groupe le plus célèbre de Manchester ? Depuis quelques heures, on tient la réponse : ce sera pour le 20 octobre d’après le catalogue d’Amazon qui a « mis à jour », tout seul comme un grand, la fiche produit de l’immense The Queen is Dead, se réservant ainsi le scoop de la tracklist et des quelques indications dont on vous fait présentement profiter.

Coïncidence cocasse, l’information de cette réédition est tombée à deux encâblures d’une autre nouvelle spectaculaire : l’indiscrétion selon laquelle Morrissey, le Morrissey, après avoir échappé aux foudres (et aux guns) des légions romaines (tandis qu’il fonçait à toute allure et à contre-sens dans le centre de Rome avec son neveu idiot), allait assurer prochainement la première partie du spectacle de Céline Dion à Las Vegas. On n’a pas le détail de tout ça mais cela ne serait en aucune façon étonnant. Morrissey a tout pour finir sur une scène américaine de ce type : le look, la classe et la culture infinie. Comme Sinatra, Dean Martin et quelques autres, cette issue (finale) lui permettrait sûrement de décrocher un show permanent à l’avenir et autoriserait ainsi ses fans du monde entier à venir communier avec le maître finissant. Ce serait une belle mort ou une belle vie. Un final en apothéose qu’on lui souhaite et qui vaudrait mieux que de courir la planète en un never ending tour avec sa tribu de bras cassés. « And now the end is near, so I face the final curtain…. blabla…. my friends…. « 

L’autobiographie plan plan de Johnny Marr : quel homme charmant !

The Queen is Dead donc : réédition du 31ème anniversaire. On se dit qu’ils ont forcément manqué le truc de peu mais bon…. D’après ce qui se présente et se raconte en coulisses, le produit se présenterait avec un CD « original » bénéficiant d’un remaster 2017. Johnny Marr raconte, dans sa bio, qu’il a déjà travaillé à ce remaster depuis les bandes originales il y a quelques années. On se demande donc s’il s’agit d’un nouveau nouveau retravail depuis les enregistrements originaux (travail de titan, si c’est le cas) et qui l’a fourni, ou si on parle juste d’un toilettage à partir du mix retravaillé par Marr. CD2 : des raretés, des démos, des faces B et la version non coupée de The Queen Is Dead la chanson d’ouverture. Ce CD2 ressemble à tous les CD2 des éditions collector mais est de bonne facture. Tous ces titres ont fuité ou se trouvent sur le net dans des versions de plus ou moins bonne qualité. Ce sera un plaisir de les retrouver ainsi ordonnées. On peut se réjouir que Morrissey (consulté ?) ne se soit pas mis en tête de retriturer l’album et d’en changer la tracklist ou l’ordre des pistes, comme il l’avait fait sur les rééditions de ses albums solo. CD2 donc, qui est largement inspiré d’un bootleg qui avait traîné sur le web il y a quelques temps et qui s’échangeait à prix d’or sur ebay.

Photo : les répétitions ont commencé. On voit ici Morrissey réaliser un porté sur la chanteuse canadienne

Mais la possible grande affaire de cette réédition tient probablement au bonus DVD qui semble se profiler dans l’édition BOXSET où on parle du fameux concert du 20 juillet 1986 à Salford. Pour les amateurs des Smiths, ce concert (dont la version audio circule depuis longtemps) fait figure de concert de tous les concerts et est référencé parmi les meilleurs shows de toute l’histoire du rock anglais. Marr évoque ce concert à domicile comme le meilleur soir de toute sa vie de showman tant le groupe était bon, habile et le public en ébullition. Dans sa biographie, toujours, il évoque négligemment avoir « un film de cette soirée là qui traîne chez lui ». Est-ce que c’est cette version qui a servi à établir ce DVD ? Il va falloir attendre un peu pour savoir précisément si c’est bien cet enregistrement qu’on trouvera sur le DVD ou alors une succession de clips débiles et de petites interviews comment on en produit parfois pour faire monter le prix d’un objet quand on a rien à montrer de plus. La présence du Salford gig serait une vraie raison (parmi les milliers d’autres) de racheter ce disque, pour l’offrir ou l’écouter cent mille fois encore.

#TQID

Publié par The Smiths sur jeudi 13 juillet 2017

Les plus imaginatifs ont aussi pensé que la réédition pourrait être l’occasion de changer l’iconique pochette par une autre photo d’Alain Delon… ayant circulé sur la page Facebook du défunt quatuor. Qu’en penses Andy Rourke et Mike Joyce ? On s’en fout bien sûr. Réponse à toutes ces questions dans quelques semaines sûrement. En attendant, mangez de la viande bien sûr.

The Smiths – The Queen Is Dead

The Smiths – Rubber Ring What She Said Rubber Ring (Live)

Tracklist telle qu'annoncée par Amazon

Disc: 1
01. The Queen Is Dead (2017 Master)
02. Frankly, Mr. Shankly (2017 Master)
03. I Know It’s Over (2017 Master)
04. Never Had No One Ever (2017 Master)
05. Cemetry Gates (2017 Master)
06. Bigmouth Strikes Again (2017 Master)
07. The Boy With the Thorn In His Side (2017 Master)
08. Vicar In a Tutu (2017 Master)
09. There Is a Light That Never Goes Out (2017 Master)
10. Some Girls Are Bigger Than Others (2017 Master)

Disc: 2
01. The Queen Is Dead (Full Version)
02. Frankly, Mr. Shankly (Demo)
03. I Know It’s Over (Demo)
04. Never Had No One Ever (Demo)
05. Cemetry Gates (Demo)
06. Bigmouth Strikes Again (Demo)
07. Some Girls Are Bigger Than Others (Demo)
08. The Boy With the Thorn In His Side (Demo Mix)
09. There Is a Light That Never Goes Out (Take 1)
10. Rubber Ring (Single B-Side) [2017 Master] 11. Alseep (Single B-Side) [2017 Master] 12. Money Changes Everything (Single B-Side) [2017 Master] 13. Unloveable (Single B-Side) [2017 Master]

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Charlotte Marionneau au cœur de la mystérieuse affaire des ciseaux de Noel Gallagher…

L’Angleterre est à deux doigts de s’effondrer avec un gouvernement en pelote...
Lire la suite

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *