Va faire tes courses avec Musique Post Bourgeoise

Musique Post BourgeoiseLe collectif Musique Post Bourgeoise (le seul nom de groupe capable de rivaliser avec Tristesse Contemporaine, dans l’imaginaire du rock indé français) sort aujourd’hui son nouveau clip intitulé Le Marché et c’est comme d’habitude une grosse claque en même temps qu’une interpellation maousse de notre qualité de « citoyen consommateur » (sic). Fais ton marché. Va faire les courses. La poussette, le caddie, les injonctions du quotidien. Le tout renvoie un sentiment de folie appliquée et de névrose difficile à évacuer. Le single fait suite à un EP quatre titres sorti sur bandcamp cet été, et évidemment à leur précédent album l’obstacle, sorti en 2014 chez les précieux Nuun Records qui, entre eux et Arnaud Michniak, sont devenus un réservoir contestataire majeur sur le domaine français.

Musique Post Bourgeoise, à l’image de ce single, c’est un projet électro et plastique entretenu principalement par Olivier Urman, Constantin Leu (parti depuis) et on suppose toujours Vincent Robischung aux arrangements électroniques. Le groupe navigue dans un entre-deux étrange où se côtoient l’outrance et la dissonance électronique de Suicide et la provocation sociale d’un Jean-Louis Costes (un peu plus propre sur lui) ou d’un Katerine en grande forme. Musique Post Bourgeoise, c’est donc comme ici, une musique libérée de toute entrave et de toute contrainte formelle, qui produit un discours critique (et esthétique) radicale sur nos habitudes sexuelles, alimentaires ou sociales. Un peu Dada, un peu branque, le groupe renvoie dans ses influences à une forme de tradition « chanson » burlesque et surréaliste. Dans un registre mineur, on peut rapprocher la démarche de certaines expérimentations de David Thomas du Pere Ubu. Précieux à défaut d’être toujours séduisant à l’oreille, l’équilibre du groupe est à son meilleur sur ce morceau presque enjoué et folklorique. Musique Post Bourgeoise donne envie de danser au rayon surgelés.

Le groupe sera en concert avec Jacques et Salut C’est Cool à la Coopérative de Mai (Clermont Ferrand) le 5 novembre 2016.

More from Benjamin Berton

Future Islands sera de retour en avril

La bonne nouvelle du jour vient de Baltimore ou de ses environs....
Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *