Dernier au revoir : retour sur les funérailles de Shane MacGowan

Shane Macgowan funeralL’image musicale qui restera des funérailles du grand Shane MacGowan organisées à l’Eglise St Mary of The Rosary, à Nenagh (à 160 kilomètres de Dublin) hier sera peut-être bien cette reprise de A Rainy Night in Soho, l’une des chansons les plus belles et émouvantes du chanteur, donnée par Nick Cave en hommage à son ami (voir ci-dessus). Nick Cave, au  piano, qui lutta presque d’emblée contre les larmes et parvint tant bien que mal à terminer son petit tour de piste pour une version plus touchante que véritablement réussie.

Parmi les participants célèbres, on trouvait Johnny Depp, Bono de U2 et bien entendu tous les Pogues survivants. Ceux-ci ont honoré la mémoire de leur ami et leader à plusieurs reprises durant la messe avan d’entonner à l’ancienne et avec un entrain et une dignité magnifiques un très beau The Parting Glass, avec Spider Tracy au chant. Peu avant, le leader politique Gerry Adams avait lui aussi prononcé un éloge du chanteur avant que ne résonne son standard Fairytale of New York, interprété par Glen Hansard et Lisa O’Neill avec une impressionnante réunion de musiciens et amis (plus bas). Les fans du chanteur ont entrepris d’ailleurs de placer cette chanson de Noël en tête des charts britanniques pour célébrer MacGowan. Le morceau est entré dans la liste des 40 titres les plus vendus et streamés et devrait poursuivre sa progression vers les sommets cette semaine.

Parmi les moments les plus intéressants de cette cérémonie, l’épouse de Shane MacGowan depuis 2018 et compagne depuis plus de vingt ans, Victoria Clarke, a présenté une série d’objets auxquels son mari était attaché parmi lesquels des disques de Led Zeppelin, un maillot de football, des livres et un cendrier que Spider Tracy avait pris l’habitude de lui jeter à la tête pendant les concerts des Pogues.

Le spectacle était aussi dans les rues de la ville et devant l’Église où de nombreux fans s’étaient rassemblés pour entonner les chansons du chanteur de The Pogues. Une large procession s’était également formée dans les rues de Dublin rassemblant plusieurs milliers de personnes qui n’avaient pas fait le déplacement intime à Tipperary.

Crédit photo : capture d’écran YouTube

Lire aussi :
Le génie de Shane MacGowan expliqué aux enfants et générations futures
Le lit de mort de Shane MacGowan (1957-2023)
Esprit de Noël : on croise les doigts pour Shane MacGowan
31 décembre 2021 : Shane MacGowan toujours en course
Tout le monde est mort sauf… Shane MacGowan

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Umberto / Helpless Spectator
[Thrill Jockey]
C’est la révolution de palais chez l’ancien maître de la fausse BO...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *