Jean-Louis Murat, Black session et autres lives

Jean-Louis Murat - AlacalineLa nouvelle nous laisse chaos. On n’ose croire encore au départ soudain d’un artiste qui constitue notre ADN et dont les chansons furent essentielles à nos existences. Jean-Louis Murat, cet auvergnat migraineux à la mélancolie à fleur de peau – c’est ainsi que Bernard Lenoir le décrit en introduction dans la Black Session diffusée ci-dessus – laisse derrière lui une discographie amoureuse, poétique et parfois exigeante, dont le champ lexical embrassait la faune et la flore de sa région d’origine.

« J’ai tout le temps besoin d’écouter de la musique, du réveil au coucher. Il faut que je sois plein de musique, sinon je ne me sens pas bien », confia l’artiste à François Busnel en 2019 dans cet échange diffusé sur France Inter.

Jean-Louis Murat fabriqua Babel avec le Delano Orchestra. Tout ce beau monde se retrouva en novembre 2014 sur la scène du New Morning (Paris)…

Très récemment, en novembre 2022, ce concert à La Marbrerie (Montreuil)…

Pas d’images pour ce concert à la Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand) capté en 2010…

Une session de 7 titres destinée à promouvoir La vraie vie de Buck John, le tout dernier album studio du musicien…

Un live du Figaro…

Crédit photo : capture d’écran d’une session Alcaline

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, ,
Ecrit par
More from Beecher
A Head Full Of Dreams : le retour funky de Coldplay
Avant hier on apprenait que Jenni­fer Lawrence virait au rouge quand elle...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *