Manolo Redondo / A Drop About To Drown
[Microcultures]

Manolo Redondo - A drop without to drownIls sont rares les premiers albums dont on peut saluer les sources d’inspiration sans pour autant clairement pouvoir identifier des influences majeures – souvent trop prégnantes, parfois encombrantes. Indéniablement, Manolo Redondo s’inscrit dans une longue lignée de songwriters anglophones bien élevés. Car malgré le choix de son patronyme, Manuel Dedonder, à l’origine de tous les textes et compositions, regarde par delà l’Atlantique plutôt que vers la Méditerranée. Le soleil est souvent au rendez-vous de ces chansons qui aiment prendre la poudre d’escampette, mais c’est celui qui écrase les grandes plaines d’Arizona ou alors celui qui filtre à travers les profondes forêts de sapins de l’Ontario. On oublierait bien vite que l’ancien chanteur de Modern Folks vient de contrées bien plus proches, ce que rappelle à juste titre Presque Une Île, une belle chanson lettrée qui n’aurait pas dépareillé sur n’importe quel album d’Arman Méliès. Une exception francophone dans un album marqué par des aspirations folk-rock assez classiques bien que régulièrement transcendées par des digressions psychédéliques. Le Parisien, soutenu par un groupe qui fait preuve d’une retenue exemplaire, trouve un juste équilibre entre rigueur et flamboyance, notamment sur Pink Dolpins propulsé par des cuivres chaleureux (mais pas clinquants) et une ligne mélodique lumineuse, avec chœurs à l’unisson. C’est indéniablement le sommet d’A Drop About To Drown (Microcultures), un album qui au fil des écoutes séduit par sa richesse et sa cohérence.

Tracklist
01. Bird Watchers
02. Talking Loud
03. Pink Dolphins
04. January
05. Presque une Tie
06. Missing a Fellow
07. Move. Try. Do…
08. Unfair Trade
09. A Cute Fist Fight
10. Sit Down and Write
11. Empty Life and Full Moon

Lien
Mots-clés de cet article
, ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Oso Oso : à l’Ouest rien de nouveau

Si tant est qu’on apprécie la pop américaine à guitares, élastique et...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *