Substance Deluxe : New Order ressort sa compilation de 1987

New Order - Substance '87Est-ce la meilleure compilation de singles de l’histoire du rock ? Substance 1987 (New Order) et Substance (Joy Division) forment un diptyque aussi recommandable que la collection bleu/rouge des Beatles. Le disque sorti par New Order à l’été 1987 réunit tout simplement l’ensemble des singles et faces B du groupe (en version 12-inch/33 tours) parus à cette époque là, auxquels s’ajoutent les nouveaux morceaux True Faith et 1963 ainsi que (si on ne fait pas erreur) des versions inédites (?) de Temptation et Confusion. La compilation intervient surtout après quatre premiers albums phénoménaux et la sortie du plus grand single de tous les temps, Blue Monday, sorti en 1983 et réintégré à certaines éditions de Power, Corruption & Lies.

Faire l’inventaire de tout ce qui se trouve de joyaux sur Substance équivaudrait quasiment à recopier la tracklist intégralement. Tout ce que compose New Order à ce moment là est touché par la main de dieu et s’impose, dès la première écoute, comme une succession de classiques. On peut citer Ceremony à l’entame, Everything’s Gone Green ou encore The Perfect Kiss. Blue Monday ou Bizarre Love Triangle. Cette série de quatre albums (et on pourrait aisément ajouter Technique qui suivra), avec les singles qui l’accompagnent et leurs faces B, est peut-être l’une des séquences les plus irréprochables et inouïes du rock moderne, égalée peut-être seulement de quelques runs tout aussi parfaits (Pixies ?, Smiths ?, Felt ?). Mais peu importe….

L’actualité du moment est que Substance (ou Substance 1987) ressortira le 10 novembre en version 4CDs. Le tout est évidemment redesigné et réorganisé autour des 2 CDs originaux et de l’ajout de bonus. Le CD 3 reprend de nouvelles versions et remixes dont un Ceremony (Original) qu’il faudra redécouvrir (si c’est une vraie nouveauté… ce qui reste à voir). Le CD 4 sera tout simplement un live du concert de 1987 à l’amphithéâtre Irvine Meadows d’Irvine en Californie. Ce concert dont il existe une version bootleg de longue date (pas d’une qualité irréprochable) a la particularité de présenter les 12 premiers morceaux (le disque 1) dans l’ordre.

Les pré-commandes sont ouvertes sur la boutique du groupe pour différentes versions et bundles du « paquet ». Ceux qui en étaient restés à la version originale de 1987 pourront sûrement se payer ce petit plaisir. Le packaging est soigné et la version 4 CDs est proposée au prix très raisonnable de 22,99 livres. Ce n’est pas si cher pour ce qui doit représenter avec les 2H24 originelles, quelque chose comme 4H bonnes heures de musique exceptionnelle. C’est Warner qui gère le détail de la réédition, en lieu et place de Factory Records, empêché.

Lire aussi :
Frédérick Rapilly / New Order – Blue Monday
New Order se la joue Rebel (pantouflards)
New Order et le syndrome du prélèvement à la source

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Frank Rabeyrolles / Apart
[Wool Recordings]
La réputation de Frank Rabeyrolles est allée gentiment croissante depuis ses débuts....
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *