Jil Caplan et Jay Alanski reprirent jadis la chanson la plus triste du monde

Jil CaplanEn 1970 Claude Sautet adapta Les choses de la vie, roman de Paul Guimard paru trois ans plus tôt. Au sein de ce drame une chanson, la plus triste du monde pour beaucoup, interprétée par le couple formé par Michel Piccoli et Romy Schneider et co-écrite par Jean-loup Dabadie (texte) et Philippe Sarde (musique).

Cette chanson d’Hélène qui tirerait des larmes aux plus à fleur de roche de nos contemporains fut reprise moult fois. On se souvent notamment de la version de Françoiz Breut posée dans l’album Vingt à Trente Mille Jours (Lithium, 2000) et de celle très récente de Camélia Jordana livrée a cappella sur France Inter (Boomerang du 21 juin 2017).

On n’avait par contre oublié celle moins déchirante mais très réussie proposée par Jil Caplan et Jay Alanski en 1992 sur la face b de Parle-Moi (Entre Les Tombes). L’artiste vient de la relayer sur sa page Facebook.

Jil Caplan vient de sortir L’Imparfaite, son nouvel album et se produira au théâtre dans une adaptation de Juste la fin du monde, un texte de Jean-Luc Lagarce à Avignon en juillet.

Camélia Jordana – La Chanson d’Hélène

Françoiz Breut – La Chanson d’Hélène

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
Ecrit par
Plus d'articles de David B
Cat Power & -M- rendent hommage à Philippe Zdar en reprenant Toop Toop de Cassius
Il y a un an tout juste disparaissait brutalement Philippe Zdar, moitié...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *