Merz, retour du loser magnifique

Merz Thinking like a mountainConrad Lambert est un drôle d’oiseau. Enfin, drôle, pas vraiment. Étonnant, facétieux, mystérieux, ou imprévisible seraient des qualificatifs plus adaptés lorsqu’il s’agit de parler de Merz.

Alors que son premier album en 1999 est paru pour le compte de la major Epic, avec l’artillerie lourde médiatique, le voilà parti chez Grönland pour deux albums dont on ne se lasse pas des années après. Puis quatre de silence avant un album No Compass Will Find Home sorti en catimini, longtemps annoncé (sur un label suisse !) et finalement sévèrement boudé. Un grand foirage qui s’explique aussi par une posture expérimentale assez déroutante – bien que le disque comprenne une poignée de chansons bouleversantes… Et ses diverses compilations de remixes roboratifs n’ont pas contribué à donner un sens à tout cela.

Fidèle à lui-même, Merz annonce un nouvel album, que vous pouvez d’ores et déjà pré-commandé sur son site (lien ci-dessous). Il s’appelle Thinking Like a Mountain. Pour le reste, n’espérez pas avoir une date de sortie (juin ?) ni de plus amples précisions quant au contenu. Ah si, Conrad Lambert vous promet qu’une partie des recettes (?!) sera versée à une œuvre caritative et vous laisse écouter un morceau enregistrée en live. Une chanson qui évidemment devrait être méconnaissable une fois passée entre les mains de ce maniaque de studio, d’autant que Matthew Herbert semble traîner dans le coin.

Le tout est expliqué dans une vidéo que seuls les fans patients écouteront jusqu’au bout.

Mots-clés de cet article
,
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Pale Honey is back !

Où il s’agit de fidélité en musique comme en amour. Tombés sous...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *