She Owl live à Montreuil

She OwlNous n’avions pas évoqué le troisième EP du duo italien She Owl (paru en octobre dernier). Embouteillage des sorties, difficulté à trouver le temps nécessaire pour se laisser perdre dans les épures oniriques de Jolanda Moletta et Demian Endian. Ou bien peut-être l’humeur ne coïncidait guère avec l’appel aux songes proposé par le groupe…

Mea culpa, donc. En même temps, She Owl propose une musique qui n’exige aucun empressement, une rêverie western (désertique) qui oblige à suspendre le cours normal des choses. Comptines qui s’assimilent au fil des écoutes, détachées du monde, dans un ailleurs assoupi bien loin de la profusion médiatique et du zapping informatif.

Facile d’imaginer que She Owl se déploie prioritairement en live. L’occasion se vérifiera le 26 janvier prochain chez O Gib (Montreuil). Dreams never end ?

Crédit photo : Giorgio Violino.

Mots-clés de cet article
Ecrits aussi par Jean Thooris

[Chanson culte #28] – Girls & Boys : Blur squatte l’été 94

« Blur a définitivement raté l’express pour Las Vegas » écrivait Emmanuel Tellier dans...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *