Epitaph Records signe Lil Lotus, nouveau visage de l’emo rap

LiL Lotus - Never Get Away« Le hip-hop et le punk sont nés à peu près à la même époque et je suis un fan des deux genres depuis les années 80. La musique de Lil Lotus réunit ces contre-cultures adorées de manière authentique.” C’est ainsi que Brett Gurewitz, patron d’Epitaph Records et co-fondateur de Bad Religion, justifie l’arrivée du rappeur texan dans son écurie.

Le garçon écuma les formations post-hardcore (raison supplémentaire pour intégrer le label californien), voire metalcore, avant de trouver sa voie dans cette mouvance emo rap qui produit de nombreux rappeurs depuis le début des années 2010, certains ayant connus un destin funeste (Lil Peep, XXXTentacion, Juice Wrld).

Never Get Away, titre que l’on présente dans l’entête de cet article,est le premier morceau diffusé sous la bannière E.R. La chanson évoque la douleur, la sobriété et les difficultés rencontrées quand on affronte ses démons. Des sujets régulièrement abordés par ces jeunes artistes.

Lil Lotus a réalisé un EP paru en 2017 et intitulé Body Bag

Vous en trouverez d’autres en fouillant les internets et les plateformes de musique en ligne.

Crédit photo : image extraite du clip.

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrit par
Ecrits aussi par David B

Let’s Move To The Country : Bill Callahan reprend… Smog

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Bill Callahan applique cette...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *