Lùisa attaque

LùisaNous ne connaissions rien de Lùisa, il y a très exactement quatre minutes et six secondes. Soit le temps d’écouter un extrait de son premier album, la chanson L’Hiver En Juillet. Et on a déjà sûr et certain que le nom de l’Allemande sera sur toutes les lèvres d’ici peu.

On sait désormais que la jeune femme qui n’a pas besoin de minauder pour faire ses preuves chante en anglais, en français et parait-il même en italien. Le reste de l’histoire, importe peu une fois qu’on la entendu chanter. Diantre, quelle voix. On n’en croise pas souvent comme celle-ci. A la fois puissante et hyper-sensible, grave et sensuelle. Pour ce qui est de la musique, à défaut d’être « bankable » (ce qui ne devrait pas durer), le home-recording est son domaine et une simple guitare électro-acoustique sur une rythmique ultra dépouillée fera l’affaire.

Never Own sortira sur le label canadien Nettwerk Music Group le 26 février et – si ce n’est déjà fait – tout le monde va en parler.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
Ecrit par
More from Denis
Soft Kill à l’entrainement
Avec la perspective de la sortie de crise (croisons les doigts), c’est...
Lire la suite
Join the Conversation

1 Comments

  1. says: Matthieu

    Belle découverte pour moi également !
    Sa voix particulière me fait penser selon les chansons à la voix de Lhasa ou même de Jain mais avec son univers à elle.

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *