Moon Bros. / These Stars
[Western Vinyl / Differ-ant]

6.5 Note de l'auteur
6.5

Moon Bros. - These StarsSon nom ne vous dit peut-être rien, pourtant, derrière sa dégaine de hippie, Matt Schneider n’est pas n’importe qui et mérite qu’on s’attarde sur son projet Moon Bros. Car ce type est de ceux qui comptent dans la fourmilière des musiciens à Nashville et il fricote régulièrement avec le meilleur de l’underground de Chicago, dont l’heure de gloire dans les années 90 vit l’ouverture du rock à bien d’autres styles pour livrer les plus belles œuvres du post-rock. De fait, il est l’un des membres du collectif HiM, s’amuse avec ses potes au sein The Exiting Trio ou avec des membres de Tortoise sous le nom de Toe. Et il cachetonne toujours à droite et gauche pour faire chauffer la marmite.

Alors, avec un tel pedigree, quand il lui prend d’enregistrer pour le plaisir des morceaux le soir du nouvel an avec ses amis, il y a du bien beau monde dans le studio et cela donne un grand disque d’americana qui enrichit le superbe catalogue du label Western Vinyl. Le casting est à se faire pipi dessus : Dan Britney de Tortoise (entre autres), Matthew Lux d’Iron & Wine et Sam Wagster (The Cairo Gang) sont les principaux protagonistes aux côtés de Schneider. Mais il y a aussi le génial Ryley Walker (dont le nouvel album est absolument étourdissant), et bien d’autres encore, tous excellents musiciens. De fait, sur These Stars, ça tricote avec virtuosité sur les guitares sèches et électro-acoustiques. A cela, Moon Bros. ajoute des parties d’harmonica, des (quasi) soli de banjo, quelques percussions et du tambourin, beaucoup de pedal-steel, un tout petit peu de clochettes (ou du triangle ?!), et le chant de Matt Schneider sur certains morceaux. Hiiiiihaaaaa, bienvenue chez les cow-boys !

Ces instrumentistes hors-pairs ont manifestement pris plaisir à dépoussiérer la bande-son des chevauchées dans les Grands Plaines. En général, on fuit ce genre d’exercice de style, mais Moon Bros. évite l’écueil de la démonstration technique et met sa dextérité au service de mélodies intemporelles comme par exemple avec le formidable instrumental Corrido aux accents hispaniques ou avec Wool Blankets qui fait le pont intergénérationnel entre Fred Neil et Bill Callahan. On gardera donc cet album, orné de sa magnifique pochette, à portée de main pour le réécouter l’automne venu, au coin du feu.

Tracklist
01. These Stars
02. Pitch
03. El Onejo
04. Oh So Cold
05. Corrido
06. Wool Blankets
07. Blues
08. AC/DC
Écouter Moon Bros. - These Stars

Liens
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

The Day / Midnight Parade
[Sinnbus]

C’est à peine croyable qu’on puisse, à l’heure du tout puissant Google,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *