Roulette Memory #23 : DJ Seep présente Lord of The Rings de Bo Hansson (1972)

DJ Seep présente Lord of The Rings de Bo HanssonA période particulière, dispositif particulier. Chaque jour, on pioche un disque au hasard dans notre discothèque et on en parle très rapidement de mémoire pour en dire du bien ou du mal, ce qu’il représente pour nous ou pas… si on s’en souvient… Aujourd’hui le musicien DJ Seep se souvient….

Oh bon sang, il y a tellement de choses pour moi derrière ce disque… Je travaillais dans un magasin de disques à South Bay (Californie). C’était peu avant que je décide de déménager à Stockholm. Je travaillais avec un type plus âgé et carrément bizarre qui connaissait des tas de trucs incroyablement pointus sur la culture underground, des films rares, des disques.

Il m’avait donné une cassette avec Sagan Om Ringen, le titre suédois original, que je ne connaissais pas du tout. C’était évidemment bien avant les films de Peter Jackson mais j’avais lu les livres de Tolkien et aussi vu le film d’animation de Ralph Bakshi sur le Hobbit, celui de 1977. Il y a vraiment quelque chose avec la musique électrique/électronique de cette période 1971-73 qui fonctionne à plein, une vibration, les instruments, le niveau de maîtrise des musiciens de l’époque. On a vraiment le sentiment que tout s’assemble parfaitement.. Cela reste ma période favorite pour le jazz, le rock, la soul, le funk parce que c’était aussi le moment où les genres étaient en train de se dissoudre, les styles, la culture, tout cela se répand en liberté entre les musiciens. Les gens avaient une telle ouverture. Ca n’est que de la musique mais vraiment de la musique. Je suis toujours époustouflé par la magie qui se dégage de ça, c’est une musique intemporelle, organique. Ca sonne toujours comme ça aujourd’hui. J’ai écouté ça sur cassette pendant des années… et puis j’ai finalement trouvé une copie du disque en vinyle, probablement par accident.

Oh man, this one – many stories behind it, actually… I worked in a record shop in the South Bay (CA) just before finally deciding to move to Stockholm. This older weirdo I worked with had deep knowledge of all sorts of underground culture, rare movies & records, etc…and he had given me a cassette tape with « Sagan Om Ringen » (the original Swedish title), which I knew nothing about.

This was way before the Peter Jackson movies, but I had read the Tolkien books and had seen Ralph Bakshi‘s animated Hobbit movie from 1977. There’s something about electric / electronic music from 1971-1973 that always works, the vibe, the instruments, the level of the musicians back then, it all just seemed to come together…

It’s still my favorite period for Jazz, Rock, Soul, Funk, because the boundaries between genres just melted away, the styles and culture seemed to flow freely between the musicians, and people had such an open spirit, it’s all just music, whatever you call it. It’s magical to me that music from those years feels so timeless and organic, even today. I only had that cassette tape for years… before I finally found a vinyl copy of that album, probably by accident.

DJ Seep aka Chris Padrick est un musicien originaire de Californie. Il a collaboré avec Jay Jay Johanson et vécu plusieurs années en Suède. A Paris, il a participé au groupe Motorville et est un collaborateur régulier de Kid Loco.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, ,
More from Benjamin Berton
Alan Silvestri / The Witches, Original Motion Picture Soundtrack
[WaterTower Music]
Condamné avant même sa sortie pour avoir dépeint les sorcières avec des...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.