Modern Studies / The Weight Of The Sun
[Fire Records]

7 Note de l'auteur
7

Modern Studies - The Weight Of The SunIl faut un peu de temps pour se laisser convaincre par la poésie un brin désuète et pastorale des Écossais de Modern Studies. Leur troisième album est envoûtant, planant et surtout semble flotter quelque part dans un monde alternatif aérien et débarrassé des perturbations et tensions du monde moderne. Le quartet constitué de solides instrumentistes est organisé autour de son leader et compositeur en chef, la chanteuse Emily Scott. C’est elle qui mène la sarabande tout au long de ces douze nouveaux titres en imposant un tempo généralement ralenti et des ambiances doucement irréelles. Photograph en est un excellent exemple qui donne vraiment cette sensation nostalgique de retrouver épinglée à un vieux tableau de liège ou perdue dans un album antique une photo sépia d’un passé oublié. La musique est folk, mâtinée de psychédélique mais parfaitement structurée et agitée par quelques zébrures de guitares électriques.

Run For Cover est chantée à deux voix et dégage une sensualité là aussi un brin dépassée, mélange savoureux de la souplesse et de l’assurance d’un Fleetwood Mac et du charme grave d’un Tindersticks en duo. Cet album est plus sec et moins cuivré que le précédent. Il refuse la flamboyance pour une forme de simplicité émotionnelle qui peut s’avérer bouleversante et diablement efficace. Ainsi d’Heavy Water qui active une palette ultra large entre une pop années 80 et des harmonies vocales magnifiques. The Weight of The Sun est un album sans âge, ni millésime. La musique suggère une aspiration à l’élévation, au mysticisme et à une forme de sérénité spirituelle. On peut passer à côté du charme de Corridors ou de Brother, morceaux dérythmés et mélodiquement avachis, ou les parcourir, les sens aux aguets, pour la qualité des arrangements et toutes les petites trouvailles de production. Le groupe fonctionne comme un petit orchestre où chaque instrument se place et intervient par petites touches savantes avant de faire un pas en arrière et de retourner au cosmos fantomatique. La musique de Modern Studies oscille entre la variété, le folk, la pop et la musique ambiante. Elle donne envie de danser, pas pour faire la fête ou s’étourdir mais juste pour osciller de plaisir, dans un mouvement de balancier enivrant et intimement réconfortant.

L’ennui fait partie du jeu et saisira sûrement l’auditeur peu avant que ne retentisse The Blue of Distance. Le chant masculin déclamatoire, bientôt rejoint par Scott, et la batterie plus marquée apportent à la potion une vigueur nouvelle. L’ambiance est familiale, chaleureuse et romantique. Ce souffle nouveau traverse l’un peu plus expérimental Back to The City et surtout le très chouette Jacqueline. On pense aux portraits de Scott Walker tant la pièce a de solennité. La chanson est un beau portrait, monté comme un chant de Noël. On entend la neige tomber et on voit les lumières qui scintillent. Il y a une séduction véritable qui se dégage de cette musique qui, partout ailleurs, semble finalement banale et vieillotte, une justesse stupéfiante qui, de manière surprenante, touche parfois au cœur et renvoie l’auditeur des décennies en arrière, à la recherche de ses propres souvenirs et sensations. Spaces  est splendide et peut-être la chanson la plus belle d’entre toutes.

The Weight of The Sun ne vous fera pas bondir d’enthousiasme. Il ne figurera pas dans les classements de fin d’année. C’est un album qui offre pourtant un réconfort certain à travers son apparente banalité, le sentiment de rentrer chez soi et de retrouver des amis fidèles. On peut trouver cela idiot ou trop peu, appeler à plus d’excitation ou simplement profiter de la bonne auberge et fermer les yeux.

Tracklist
01. Photograph
02. Run for Cover
03. Heavy Water
04. She
05. Corridors
06. Signs of Use
07. Brother
08. The Blue of Distance
09. Back to the City
10. Jacqueline
11. Spaces
12. Shape of Light
Écouter Modern Studies - The Weight Of The Sun

Liens
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Youth Valley ou l’éternelle jeunesse pop

L’histoire de la pop se résume à une histoire de la jeunesse....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *