Foxwarren enfile le bleu de Shauf

FoxwarrenOn avait quitté Andy Shauf en véritable homme-orchestre en 2016, avec son très réussi quatrième album (The PartyAnti Records). C’est donc avec surprise et excitation qu’on apprend la parution le 30 novembre du premier album du groupe au sein duquel il œuvre avec ses copains : Foxwarren. Les garçons se connaissent depuis des lustres et ils ont mis pas moins de dix ans à enregistrer cet album dans la ferme familiale de membres du groupe située à Foxwarren, Manitoba.

On reconnaît immédiatement sur Everything Apart le chant d’Andy Shauf aux paroles à portée existentielle, épaulé par la rythmique diaboliquement métronomique déployée par les frères Kissick (l’un à la basse, l’autre à la batterie, ils forment une doublette implacable). Le tout trouve ici un joli point d’équilibre entre emphase psychédélique et rigueur krautrock. On a hâte d’écouter le résultat des longues sessions du quatuor canadien (enregistré à la cool, le sourire aux lèvres) pour vérifier si tout est à l’avenant de ce single. Sortie le 30 novembre sur ANTI- Records.

Foxwarren – To Be

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Nils Frahm : Encores et Encores

Alors qu’on s’interroge pour qui sonne le glas au-delà de ce tumulte...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *