On parie toujours sur Von Pariahs

Von Pariahs par Bruce GonzalesBonne nouvelle : les Nantais fortiches de Von Pariahs reviennent en octobre avec un troisième album baptisé RADIODURANS (un raccourci entre Radiohead et Duran Duran ?). Le groupe, après le post-punk d’Hidden Tensions (2013) et les décharges pixisiennes de Genuine Feelings (2016), semble encore prendre la tangente.

Les deux premiers titres proposés, très bons, dévoilent un Von Pariahs mettant la colère en sourdine, mais celle-ci-gronde, s’incruste sur les bords, bave dès que possible.
Suffocate s’étire à la façon d’un Trent Reznor, voire même d’un Marilyn Manson. Hardcore implicite, qui bouillonne grave, qui fout la tension et se reçoit 5/5. De son côté, No Legs, plus indie-pop, ne démériterait guère dans un nouvel album de Modern English ou du Primal Scream post Swastika Eyes.

En attendant RADIODURANS, album qui va foutre le bordel, ces deux titres nous serviront de bande sonore inquiète pour l’été prochain.

Crédit photo : Bruce Gonzales.

Mots-clés de cet article
Ecrits aussi par Jean Thooris

Von Pariahs / Radiodurans
[Mus’Azik]

Hasard du calendrier : les deux meilleurs groupes de rock français contemporains sortent...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *