Les Berlinoises de Jealous ou l’avenir des femmes à guitares

Jealous - LoverOn n’avait pas connu une telle poussée d’enthousiasme (et d’hormones) depuis la découverte de La Luz, il y a quelques années. La scène berlinoise en permanente effervescence ne nous avait pas livré jusqu’ici de groupe garage féminin aussi décisif et séduisant que les filles de Jealous dont le premier EP débarque le 23 juin (via Baby Satan Records). Le trio devrait très vite faire parler de lui, après une tournée française l’an dernier qui nous avait échappé. Dane Joe joue de la basse et chante en compagnie de la guitariste Paz Bonfil et de la batteuse Alice Huet. Le groupe se dit, sur sa page Bandcamp, inspiré par le rouge à lèvres et les mauvaises relations. Tout un programme qui s’ajuste assez bien à la musique rentre-dedans, punk et énergique de ces trois filles.
Qu’on écoute l’excellent Sharp Bone/Broken Claws d’hier ou le nouveau morceau mutin Thunder,  la gente masculine en prend pour son grade et se retrouve, comme le suggère la pochette du EP, What’s Your Damage, en slip et en petite tenue. La musique de Jealous rappelle, bien sûr (et le physique de Dane Joe n’y est pas pour rien), les attitudes de Hole, pour sa vitesse d’exécution et sa capacité à aller droit au but. Le groupe présente également de solides dispositions mélodiques, dissimulées soigneusement sous des couches épaisses de fuzz et d’effets. Un peu glam, un brin riot girrl, punk à la new-yorkaise option New York Dolls en jupon (on se comprend), le groupe dégage un érotisme sulfureux irrésistible aussi qu’une belle impression de maîtrise.

En attendant la livraison complète du EP, on peut s’émoustiller avec les quelques titres déjà en ligne et penser qu’on tient là un groupe rare dont on pourrait aisément tomber amoureux dans les prochains mois. L’amitié franco-allemande nous appelle.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Chris Conde : le dernier gay avant la fin du monde

Auteur d’un premier album de hip-hop très remarqué, le texan Chris Conde...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *