Un clip réalisé par… John Carpenter

Christine John Carpenter
En prélude à l’album Anthology : Movie Themes 1974-1998 (le 20 octobre chez Sacred Bones) – qui permet à John Carpenter de réactualiser une bonne partie de ses BOF –, l’auteur Prince des Ténèbres en dévoile aujourd’hui la version 2017 du flippant leitmotiv de Christine.

On s’en doutait un peu mais cette customisation frappe lourd dans les guitares mastodontes. Loin du minimalisme de 1984, le retour de la diabolique Plymouth Fury évoque beaucoup moins le synthétique glaçant, somptueux, de la grande époque, qu’une pelleteuse un brin clinquante dans son armature.

Reste une vidéo. Et non des moindres puisque Carpenter y appose sa griffe de metteur en scène. Dans un cadre étriqué de 4mn et 33 secondes. C’est très beau, classique comme on adore, avec des angles faisant pleinement ressentir l’espace ici couvert… Mais rien de plus. Carpenter, ayant délaissé le cinéma depuis l’ultra vintage The Ward (en 2011), s’amuse, refourgue une référence à The Thing, détourne les véritables intentions de la Plymouth (de très méchante, elle devient accueillante). Ce qui confirme un point : le dernier plan de Los Angeles 2013 était l’ultime geste carpenterien, son dernier fuck. La suite, ou le reste, n’est que badinage distant, plaisir du retraité…

Tracklist
01. In the Mouth of Madness
02. Assault on Precinct 13
03. The Fog
04. Prince of Darkness
05. Santiago (Vampires)
06. Escape from New York
07. Halloween
08. Porkchop Express (Big Trouble in Little China)
09. They Live
10. The Thing
11. Starman
12. Dark Star
13. Christine
Liens
Mots-clés de cet article
Ecrits aussi par Jean Thooris

On parie toujours sur Von Pariahs

Bonne nouvelle : les Nantais fortiches de Von Pariahs reviennent en octobre avec...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *