Dominique A, bricolo et émouvant sur Papiers Froissés

Dominique A - Papiers FroissésSerait-il de retour ? Le Dominique A bricolo, minimaliste et misérable d’il y a bien longtemps ? Les amoureux de la Fossette et des jeunes années nantaises voudront y croire sûrement en écoutant ce premier morceau old school et sublime du prochain EP (surprise) du chanteur, annoncé ce matin pour le 10 juillet. Ce n’est pas que ce genre de chansons avait disparu de l’univers de Dominique A.

On exagère toujours un peu : Dominique A a susurré à maintes reprises, il a murmuré à l’oreille de la misère humaine et de nos petites conditions d’hommes sur presque tous ses disques. Il est passé au confessionnal et parfois assez près de la correctionnelle. Mais peut-être n’avait-t-il pas chanté si juste et si triste, si seul et si sincère, si simple et si nu que sur ces Papiers Froissés, à l’allégorie parfaite et ici filée tout au long de ces trois minutes vingt sensibles et prononcées comme en apesanteur. Papiers froissés est le premier morceau des quatre que compte le EP.

La livraison est directe, parlée et sombre, mais portée au bord du précipice.  “Nous sommes des papiers froissés. Des gosses avec le cœur pilé qui jouent entrelacés, blessés quand ils échouent à se faire rire. Regards obliques, bras entravés. Et tant de bois à traverser. Mais à quoi bon les soupirs ? Cette manie de ressasser… C’est un de nos petits plaisirs. Une façon de se défroisser. …. ” La puissance poétique de Dominique A, lorsqu’il accède à cette qualité d’écriture, n’a pas besoin de grand-chose pour toucher au cœur. Il suffit d’une pulsation électro et d’un rythme pour que la nostalgie et la peur de ne plus être un enfant s’infiltre et nous mette à genoux.

Cela faisait bien longtemps qu’on n’avait plus ressenti cette intensité et cette beauté spontanée dans le travail de Dominique A. Un peu  moins longtemps qu’on n’y croyait plus vraiment. Il y en a à qui la peur et la mort qui menacent semblent faire le plus grand bien. Les chansons de cet EP ont été écrites et enregistrées pendant le confinement. Elles ont peur et frissonnent comme le pays il y a quelques semaines. Il y a de la magie au creux du désastre. Ce n’est pas nouveau.

Le silence ou tout comme sort le 10 juillet 2020.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Wild Arrows / Mike Law On The Spiral Stairs
[Katuktu Collective]

L’avenir dira si ce nouvel album de Wild Arrows est le plus...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *