Dominique Dalcan en playlist

Dominique Dalcan par Paul RousteauLe caméléon Dominique Dalcan se réinvente via une nouvelle identité électro atmosphérique (en anglais) : Temperance. L’occasion pour ce musicien « qui fait du jazz sans le savoir » d’évoquer sa playlist idéale, d’Al Green à Kas Product en passant par Bill Evans.

Photo : Dominique Dalcan par Paul Rousteau.







Janelle Monáe – Tightrope
Quand la pop se mêle à la soul avec brio et énergie. Un titre anti spleen parlant pourtant de schizophrénie ! La fille danse dans la vidéo comme une réincarnation de James Brown, c’est impressionnant. J’essaie sans succès de l’imiter, et c’est illusoire. Désormais, Janelle fait du cinéma. On l’a vu récemment dans le singulier Moonlight de Barry Jenkins.

Jackie Mittoo – A Big Car (extrait de Studio One Scorcher Vol.2)
A Londres, passage obligé au shop de Soul Jazz Records à Soho. Les pochettes de ces superbes compilations racontent des histoires fascinantes. Des perles pour tout Dj qui respecte son dance floor. Ce titre n’est pas sans rappeler le Be Thankful For What You’ve Got de Massive Attack.

Gavin Bryars – Jesus Blood Never Failed Me Yet
Gavin travaillait sur une bande son dans un studio de montage. Il va chercher un café en laissant sa porte ouverte. Il entend un reportage sur les sdf anglais provenant de la cabine d’à côté. Le mélange des deux sources sonores donne naissance à l’un des titres les plus formateurs pour mon rapport à la musique ! L’original est enregistré pour Obscure Records en 75, le label de Brian Eno. Le morceau sera repris quelques années plus tard avec Tom Waits au chant.

Al Green – Tired of Being Alone
j’ai longtemps considéré Tired of Being Alone comme un titre fantôme. Pendant un été entier, venant de l’appartement voisin, j’étais réveillé tous les matins par le son de ce morceau.
En effet, j’ai appris plus tard que le cd du révérend Green était resté dans le radio réveil de mon voisin, parti en vacance sans annuler son alarme clock.

Bill Evans trio – My Foolish Heart
J’ai jamais rien compris au jazz. Mais je crois que j’en fais sans le savoir ! Les accords de piano de Bill Evans me transportent. Rien n’est figé, juste l’incarnation émotionnelle du moment où l’on joue. Next big thing indeed !

António Jobim  – Samba de Orfeo (extrait de Orfeu Negro)
La bande originale du film de Marcel Camus est l’inspiration principale de mon album brésilien Ostinato paru en 1998. Dans Black Orfeu, la samba et la saudade font bon ménage.
C’est aussi la confirmation de mon admiration pour la musique d’António Carlos Jobim, un des grands compositeurs du 20e siècle.

The XX – On Hold
Ce track me rappelle en tout point le groupe Everything but the Girl époque Missing, que j’appréciais particulièrement. Hors, précisément sur On Hold, l’image du clip est lookée genre « Ryan McGinley », le refrain est super accrocheur, mais pourtant la mélancolie est palpable.
C’est la marque de fabrique du groupe avec le bon mélange pop blanche et l’apport de la culture club de Jamie xx en backup !

Nilufer Yanya – Keep on Callin (Vasco Remix)
J’ai un faible pour cette anglaise, toute jeune mais déjà au confluent du jazz et de l’électronique. Elle a du chien et de l’attitude. Nilufer cite et reprend aussi les Pixies. Quelle référence…On va en reparler prochainement c’est évident.

Kas Product – Loony Bin
Ce titre ou un autre, c’est de toute façon signifier que la musique est définitivement cyclique. Le duo n’a pas pris une ride musicale. L’énergie est là et beaucoup de nouveaux groupes d’aujourd’hui s’en inspirent il me semble. Les deux premiers albums sont puissants. Et d’ailleurs, en parlant des groupes mythiques des 80’s, à quand la redécouverte de l’Orchestre Rouge de Théo Hakola ?

Willow – A2-1 (Workshop 23 EP · 2016)
J’ai découvert cette mancunienne sur la radio anglaise Nts, Sophie Wilson a.k.a Willow est une kid qui fait une house organique et sensuelle. Son Ep mixe texture vocale et patterns underground. Dans la comète de Burial, un gars très sérieux by the way…

TEMPERANCE – Small Black Piece of Field

Tracklist
01. Cold Is the Ground
02. Small Black Piece of Field
03. Your Body Is a Territory
04. Roads & Rivers
05. Maeterlinck
06. Never Get Me Back
07. Take Shelter
08. Is It Over
09. Temperance
Ecouter Temperance - Temperance

liens
Le site de l’artiste
L’artiste sur Facebook
Ecrits aussi par Jean Thooris

Centredumonde / Tigre, avec états d’âme
[L’Eglise de la petite folie]

Si les profondes désillusions du compositeur Joseph Bertrand sont à prendre au...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *