Swann en playlist

Swann par Carlos PopSwann est bien trop rare sur scène en ce moment, il ne faudra donc pas la manquer ce vendredi au Walrus, bar/boutique installé dans le 10e à Paris. Ce concert sera sans doute l’occasion de redécouvrir les chansons de Neverending, son premier album à la maturité impressionnante paru il y a déjà quatre ans et d’arpenter son panthéon personnel dans lequel figurent des légendes insurpassables (Nina Simone, Dusty Springfield, David Bowie, etc) et quelques belles gachettes de la scène pop rock internationale actuelle (Adam Green, Cat Power, Artic Monkeys, Lana Del Rey).
La playlist ci-dessous certifie ainsi ce que la jeune artiste affirma il y a quelque temps avec le chaleureux The Wonderful World Of Swann.

Crédit photo :  Carlos Pop

Nina Simone – I Put A Spell On You
Choisir une chanson de Nina Simone, c’est difficile. He Needs Me, Feeling Good, Black is the color of my true love’s hair,… Nina Simone est la meilleure interprète de tous les temps pour moi : à fleur de peau, écorchée, mais toujours juste dans la transmission de ses émotions. J’ai choisi celle-ci qui porte une tension immense.

The Velvet Underground – I’ll be Your Mirror
The Velvet Underground a fait partie de mon éducation musicale depuis que je suis petite. I’ll Be Your Mirror est une chanson sur l’amitié ambiguë qui liait Nico et Lou Reed. Des paroles et une musique universelles. J’ai eu la chance de la chanter avec Rodolphe Burger sur la scène de la Philharmonie de Paris pour un hommage au Velvet en Mai 2016. Un moment hors du temps. Je l’ai également reprises sur mon EP Black Lights.

Arctic Monkeys – Love Is A Laserquest
J’adore les Arctic Monkeys. Je suis fan de leur dernier album AM, mais cette chanson tourne toujours en boucle sur mon iPhone. Je la chante par cœur. Je la trouve très touchante. J’aime ce discours qu’il adresse à un amour passé, à la fois dur et émouvant, presque triste.

Lana Del Rey – The Other Woman
Cette reprise du classique The Other Woman (également chanté par Nina Simone d’ailleurs !) est superbe. Elle est lancinante, moderne et intemporelle à la fois. Lana Del Rey a été très juste dans son interprétation. Les paroles de cette chanson sont très dures, puisqu’elles évoquent les sentiments d’une femme qui est la maîtresse d’un homme et qui est folle amoureuse de celui-ci, mais qui n’obtiendra jamais davantage qu’un peu de temps par-ci par-là. Je trouve cela très touchant.

Adam Green – Cigarette Burns Forever
J’ai découvert Adam Green à l’adolescence avec la chanson Jessica ; je l’ai toujours suivi ensuite. J’écoutais cette chanson en boucle (oui, j’écoute toujours les chansons que j’aime en boucle, comme une obsession) lorsque je vivais à Londres en 2010. Je la trouve tout simplement belle.

Amy Winehouse & Tony Bennett – Body & Soul
Le duo qui fait monter les larmes, surtout lorsque l’on regarde la vidéo. Rien d’autre à ajouter… Juste à admirer.

George Harrison – My Sweet Lord
La chanson d’été par excellence ? Lorsque je l’écoute dans le rue en marchant, je me sens revivre !

Al Green – Let’s Stay Together
La B.O. de Pulp Ficiton est un de mes classiques. Je l’écoutais en boucle ! J’avais d’ailleurs repris Lonesome Town. Cette chanson est la chanson de sexe par excellence, non ? Sensuelle…

Anderson .Paak – The Bird
Lorsque mon frère m’a fait découvrir Anderson Paak en Juin 2016, j’ai eu du mal à aimer à 100%, et pourtant j’avais envie d’y revenir à chaque fois. Finalement, j’écoute cet album Malibu plusieurs fois par semaine. Ce live Tiny Desk est absolument incroyable, techniquement, mais aussi musicalement : ça groove ! Je trouve cet artiste hyper moderne et très respectueux de la musique. Il me fait un peu penser à Stevie Wonder lorsqu’il chante (avec plus de sourire). J’adore.

Nico – These Days
Est-ce une surprise de retrouver Nico dans ma playlist ? Tout cet album est superbe, mais cette chanson me touche particulièrement : « I’ve been out walking

I don’t do too much talking these days
These days
These days I seem to think a lot
About the things that I forgot to do
And all the times I had
A chance to »

La simplicité de ces paroles, alliée à la voix fragile et légèrement fausse de Nico, et aux arrangements de John Cale, me font fondre.

Lou Reed – Perfect Day
Parce qu’un classique tel que celui-ci fait toujours partie de notre vie. J’ai eu la chance de voir Lou Reed en concert autour de 2010, il était fatigué, mais j’étais heureuse de voir une telle légende. Perfect Day est le type de chanson qui parle de la vie avec justesse et avec poésie. Voilà pourquoi je l’aime.

Pink Floyd – Wish You Were Here
Une des premières chansons que j’ai appris à jouer à la guitare. J’avais fait presque 10 ans de guitare classique, et j’ai ensuite eu envie de m’accompagner. Je la joue avec toujours autant de plaisir aujourd’hui…

The Beach Boys – God Only Knows
Un trésor d’émotion et d’harmonie. Les Beach Boys font voyager, nous emmènent très loin. Le film « Love & Mercy », sur la vie de Brian Wilson, replace d’ailleurs tout cela dans un contexte qu’il est particulièrement intéressant de connaître.

Aretha Franklin – I Say A Little Prayer
Dès les premières notes, j’ai envie de chanter sur cette chanson et de bouger de gauche à droite comme les choristes de soul. Tout est dit !

Dusty Springfield – You don’t have to say you love me
Je suis très fan de Dusty Springfield. Quelle classe ! Quelle voix ! Quels arrangements ! La reine des sixties et de la white soul.

David Bowie – Life on Mars?
S’il ne fallait en choisir qu’une de Bowie, que j’admire… Ce serait celle-ci.
Ai-je besoin d’en dire quelque chose ? Une pépite qui tourne en boucle dans mon iPhone et dans ma tête, même la nuit.

Cat Power – The Greatest
Évidemment ! La chanson de Cat Power la plus parfaite dans sa fragilité. En accord avec le titre, d’ailleurs.

Syd Barrett – Love Song
J’ai beaucoup écouté Syd Barrett lorsque j’étais au collège. J’adorais reprendre ses chansons. Et j’ai d’ailleurs nommé une de mes chansons « Love Song #1 » d’après lui, tout comme « It Don’t Ryme », qui m’a été inspirée par une lettre d’amour écrite par Syd pour son premier amour.

Brian Jonestown Massacre – It Girl
Un de mes groupes actuels préférés. Productifs, fous, talentueux, artistes. Je les ai souvent vus en concert, et je vous conseille d’en faire de même ! Un vrai moment de rock’n’roll à chaque fois. Je ne me lasse pas non plus du film DIG! qui retrace leur amitié compliquée avec les Dandy Warhols.

Mulatu Astatke – Yekermo Sew
La musique éthiopienne est passionnante. Les gammes utilisées sont particulières, et lui donnent une couleur unique. Ce titre était d’ailleurs dans le film Broken FLowers de Jim Jarmusch. J’adore ce titre.

Ecrits aussi par David B

Des Roses fait une lecture planante du Paradis Blanc de Michel Berger

On a peu entendu le travail des Des Roses, duo mené par...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *