Roulette Memory #33 : Eskimo présente La Belle Décisive de Jean-François Pauvros

jean-francois-pauvros-la-belle-decisiveCela ne m’étonne pas qu’il soit sortit en premier car je l’écoute tout le temps. C’est un disque tellement porteur et tellement porteur de création.

Je l’ai acheté en allant voir Jean-François Pauvros à la Java. Ce disque est associé à ce concert même s’il ne l’a pas joué lors de la représentation.

C’est un album d’une telle beauté comme Pauvros sait le faire. C’est un disque qui parle, qui t’emmène vers l’ailleurs et l’invisible mais qui te fait reconnecter sur terre assez rapidement aussi par des morceaux plus dans le réel. On entend Sonic Youth et aussi du Rodolphe Burger ou du Brigitte Fontaine et de l’expérimental. C’est un disque qui date de 1996 et il a été joué pas mal en concert, notamment avec des musiciens du Japon et des vaudous Haïtiens. Il aime la découverte et ça se sent dans le disque, on voyage et on pourrait même dire que c’est une musique de film.

C’est un album qui réunit tellement de genres et de sentiments. Je l’aime profondément et continuerai à toujours l’écouter.

Eskimo vient de sortir son premier album, Que faire de son cœur ?, en mars dernier.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
,
More from Jean Thooris
Death In Vegas / Transmission
[Drone]
Depuis le premier album de Death In Vegas (Dead Elvis, 97), Richard...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.