Mehro, boulot, dodo

Mehro - Sky On FireOn n’y comprend pas grand-chose sur les raisons d’un succès, de sa fulgurance et de sa portée (encore moins de sa longévité), mais peu importe le nombre de viewers et de followers sur tel ou tel réseau. C’est presque même un contre-argument tant cela fait l’effet de répulsif.

Alors donc, la parution des premières chansons de mehro rencontrerait déjà un incroyable sur la toile mondiale. Tant mieux !

Parce que si des chansons aussi délicates peuvent toucher le plus grand nombre, c’est qu’il y a encore un peu d’humanité ici-bas – ou bien que le confinement a poussé chacun à se recroqueviller au fin fond de son intimité. Car même si l’Américain a opté pour un patronyme qui aurait pu être celui d’une bagnole dans les 80’s, il se dévoile avec des petites chansons faites de pas grand-chose, enregistrées en solo et toujours feutrées. Parfois les mélodies se terminent aussi vite qu’elles ont commencé comme Not Alone, le jeune homme s’avançant sur la pointe des pieds sans avoir l’intention d’insister. Le Ep Sky On Fire, disponible via Heroine Music Group, compte sept bluettes folktronica qui s’inscrivent dans la longue lignée de ces songwritters auxquels on s’attache plus que de raison, à l’instar de Prince Of Assyria pour n’en citer qu’un parmi tant. Pourvu donc que le succès ne l’amoche pas et que tout ceci ne finisse pas emporté par le fleuve ou dans le caniveau.


close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Cold Cave : “you’re a new order”

Il est des revirements aussi inattendus que rassérénants. Alors que l’heure est...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *