Night Riders en playlist

Night RidersComme échappée d’un film de Nicolas Winding Refn, la musique de Night Riders associe le synthétique à la dérive nocturne, la caresse à l’inquiétante étrangeté. Bande sonore pour nuits solitaires trop sobres. Avant la sortie de l’album Meta (chez PV. Records), Charlotte Leclerc (chant, synthé) dévoile sa playlist de cœur. Une playlist atypique, comme le groupe… 

Night Riders sera en concert avec Blackmail le 07 décembre au Supersonic (Paris).

Herbie Hancock – Rain Dance
C’est tout de SA faute. Inévitablement. Sextant est un album incroyable !

Maximum Joy – Silent Street & Silent Dub
Ce morceau résume assez bien cet esprit anglais que nous affectionnons tant.

Phew – Signal
Elle est libre et fait des choses polymorphes.

Renaldo & The Loaf – Dying Inside
Comme son titre l’indique.

The Fat Five And The Thin One – Make Me Wilder
Il est bien ce rock !

Vanity 6 – Make Up
Ce morceau est la meilleure production de Prince ! Il a dit à trois nanas avec lesquelles il avait eu ou était en train d’avoir une histoire, leurs a demandé de chanter en sous-vêtements et hop ! Il leurs a fait ce « hit » génial et certainement plein d’autres trucs qu’on ne veut pas savoir.

Ziad Rahbani – Abu Ali
Ceci est de la disco libanaise à l’époque où « c’est Beyrouth » n’était pas une expression signifiant un chaos innommable.

Rim And Kasa – Love Me For Real
Pfiou ! Y’a rien à dire. C’est un bonbon qui pétillerait dans la bouche de manière un peu trop forte et de manière inattendue.

Toney Lee – Love So Deep (Instrumental)
J’ai acheté ce disque dans une brocante à Paris. Le monsieur qui me l’a vendu ressemblait plus à Georges Brassens qu’à Paul Johnson. Je ne savais pas ce que c’était, il ne savait pas non plus.

Palmbomen II – Peter Tanaka
Palmbomen II est un album singulier, comme un voyage en bord de mer. Beaucoup de soleil, un peu de vent. Il pourrait faire chaud mais il faut finalement porter un pull. C’est une musique sympathique.

Throbbing Gristle – Distant Dreams
Throbbing Gristle est un groupe pionnier de la musique industrielle. Tous les albums sont différents. Je n’en jetterais pas un. Ils ont donné naissance à Chris & Cosey et plein d’autres projets passionnants.

Dollar Brand – Kalahari
Dollar Brand = Abdullah Ibrahim, grande figure du jazz sud africain. Il a plus tardivement fait des albums dits de « fusion ».

Tracklist
01. L’Ourobore
02. Rendre l’âme
03. Prodrome
04. Syncope
05. Mauvais rêve
06. Volte-face
07. Via Crucis
08. Descente
09. L’art de la dérive
10. Meta
Liens
Le site du groupe
Le groupe sur Facebook
Ecrits aussi par Jean Thooris

Centredumonde / Tigre, avec états d’âme
[L’Eglise de la petite folie]

Si les profondes désillusions du compositeur Joseph Bertrand sont à prendre au...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *