Pavement recycle son Histoire Secrète pour les générations futures

Pavement - The Secret History Volume 1On a beau adorer Pavement leur reformation de 2009-2010, si elle a été de bonne facture musicale, n’aura pas laissé un immense souvenir : aucune nouvelle chanson bien entendu mais surtout le souvenir de concerts appliqués et professionnels pendant lesquels le chanteur leader Stephen Malkmus donnait l’impression de s’ennuyer comme un rat mort et de remplir (avec un sourire syndical et californien tout de même) les obligations contractuelles. La tournée, déjà démarrée dans une allégresse toute relative, s’était achevée par un « incident » qui en disait long lors de l’anniversaire du label MatadorScott Kannberg (qui ne s’entendait pas visiblement) avait été pris de colère et fracassé sa guitare dans son ampli. Ambiance glaciale et repromesse de se retrouver un jour…. Mais le plus lointain possible. Malkmus s’en est retourné à ses Jicks et a pris soin de passer le message : officiellement, se reformer à nouveau et si vite, gâcherait le sentiment de privilège et d’exclusivité des auditeurs les ayant vu… lors de leur précédente reformation. De surcroît, comme l’exprimait son fidèle porte-parole Bob Nastanovitch, « tout le monde sait que Stephen Malkmus n’écrit plus de chansons pour Pavement ou dans le genre de Pavement. »

Du coup, et parce qu’il faut bien faire tourner la machine, certains membres du groupe et leur bien intentionné label ont eu l’idée (géniale) de faire du vieux avec du vieux et de se lancer dans une nouvelle exploration du back catalog, en sortant une série de disques vinyles (et CD on suppose) intitulée The Secret History dont le volume 1 sortira cet été. Pour ne pas ôter toute crédibilité à l’ensemble, Malkmus et Spiral Stairs se sont fendus d’une interview où l’on sent les contradictions s’exprimer gaiement sur le site Pitchfork (lien ci-dessous) défendant cette initiative. Il s’agira, en respectant l’esthétique originelle des albums, de sortir une compilation en forme d’album perdu reprenant tous les titres, B-sides et morceaux laissés de côté, correspondant à la discographie officielle. Le tout démarrera bien entendu (même si ce n’est pas une évidence) avec la période Slanted And Enchanted. Les duettistes restent flous sur la perspective de remonter jusqu’à Terror Twilight, l’album de la discorde pour le groupe et les fans, et dont tout le monde a l’impression de se foutre comme de sa dernière chemise. En attendant, l’Histoire Secrète est en marche et vantée comme une sortie tout à fait intéressante et stimulante… pour la nouvelle génération.

Le hic bien sûr, c’est que The Secret History Volume 1 est une belle arnaque destinée à occuper le marché du vinyle. Le groupe a enquillé avant et pendant sa reformation une compilation best of (très chouette) et surtout des rééditions de luxe en CD uniquement (d’où l’argument promotionnel) dont les double CDs remarquables reprenaient titre pour titre et exactement l’intégralité du contenu de cette soi-disant histoire secrète. Du coup, acheter la nouvelle compilation, si ce n’est l’attrait du vinyle (relatif quand on parle de disques à 25 ou 30 euros), est d’un intérêt tout à fait nul. Les dites rééditions en CD DeLuxe, dixit les compères, ont plus de dix ans (elles se sont enchaînées entre 2002 et 2008), et ont donc dû échapper aux plus jeunes, qui se languissaient donc (mon œil), de retrouver ces titres dans un format moderne et hype comme le vinyle…. O bon sang, où vont- ils chercher tout cela ?

La morale reste sauve car les titres de cette compilation sont vraiment excellents et le tout agrémenté du magistral Live à la Brixton Academy de 1992. Pour le reste, tout ceci n’est jamais qu’un moyen à peine détourné de repasser à la banque. Ce n’est même pas triste, tant cela fait partie du jeu, pauvres vaches à lait que nous sommes. La traite continue….

Tracklist
01. Sue Me Jack
02. So Stark (You’re A Skyscraper)
03. Summer Babe (7” Version)
04. Mercy Snack: The Laundromat
05. Baptiss Blacktick
06. My First Mine
07. Nothing Ever Happens
08. Here (Alternate Mix)
09. Greenlander
10. Circa 1762 (Peel Session 1)
11. Kentucky Cocktail (Peel Session 1)
12. Secret Knowledge Of Backroads (Peel Session 1)
13. Here (Peel Session 1)
14. Rain Ammunition (Peel Session 2)
15. Drunks With Guns (Peel Session 2)
16. Ed Ames (Peel Session 2)
17. The List Of Dorms (Peel Session 2)
18. Conduit For Sale (Live Brixton 1992)
19. Fame Throwa (Live Brixton 1992)
20. Home (Live Brixton 1992)
21. Perfume V (Live Brixton 1992)
22. Summer Babe (Live Brixton 1992)
23. Frontwards (Live Brixton 1992)
24. Angel Carver Blues Mellow Jazz Docent (Live Brixton 1992)
25. Two States (Live Brixton 1992)
26. No Life Singed Her (Live Brixton 1992)
27. So Stark (You’re A Skyscraper) (Live Brixton 1992)
28. Box Elder (Live Brixton 1992)
29. Baby Yeah (Live Brixton 1992)
30. In The Mouth A Desert (Live Brixton 1992)
Lien
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Chris Conde : le dernier gay avant la fin du monde

Auteur d’un premier album de hip-hop très remarqué, le texan Chris Conde...
Lire la suite

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *