PJ Harvey inaugure un nouveau genre de spectacle vivant

PJ Harvey par Seamus MurphyDécidément Tout se monnaye aujourd’hui. Même le work in progress. Ou plus précisément le « recording in progress ». C’est d’ailleurs ainsi que PJ Harvey (photo : Seamus Murphy) a baptisé son projet d’enregistrement studio en public qui débutera à la mi-janvier.

La musicienne anglaise inaugure ainsi un nouveau type de spectacle vivant.

Polly Jean proposera donc au public – et pour 15 livres la séance de 45 minutes –  d’assister aux sessions d’enregistrement à l’album qui succédera à Let England Shake, disque paru il y a déjà 5 ans. Celles-ci ont déjà fait le plein d’ailleurs. Elles auront lieu du 16 janvier au 14 février.

Les spectateurs pourront ainsi voir Polly, John Parish et Flood à l’œuvre, mais installés derrière une vitre sans tain dans un studio aménagé spécialement pour l’occasion dans la Somerset House de Londres.

« Je souhaite que Recording In Progress fonctionne comme une exposition dans une galerie. J’espère que les visiteurs pourront saisir le flux et l’énergie du processus d’enregistrement », a déclaré l’artiste.

PJ Harvey fut assez discrète en 2014. Néanmoins, fort présente dans la bande son de la seconde saison de Peaky Blinders, elle fit une reprise du Red Right Hand de Nick Cave (à entendre ci-dessus).

Mots-clés de cet article
,
Ecrits aussi par Lil D

Philippe Zdar, moitié de Cassius, meurt accidentellement à 52 ans

Philippe Zdar Cerboneschi, 52 ans, a fait une chute mortelle* hier soir....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *