Soccer Mommy, reine de l’été ?

Soccer MommyOn avait été à deux doigts l’an dernier d’inclure Soccer Mommy alias Sophie Allison dans notre liste des « filles de l’été 2016 ». Ce ne s’était finalement pas fait et nous nous étions dits que nous aurions d’autres occasions. Après avoir sorti quelques eps et même un album sur Bandcamp, la jeune américaine (elle vient de Nashville mais étudie actuellement à New York) a enfin signé sur un label (il s’agit de Fat Possum) pour un premier disque cet été. L’album s’appellera Collection, sera disponible début août et se précommande sur le site de l’intéressée dans tous les formats.

Un peu Lush pour les guitares dreamy, un brin Karen Dalton pour l’acoustique tristoune, Catpower (pour pas grand chose, si ce n’est que c’est une fille à guitares), la musique de Soccer Mommy est tendre et sentimentale, attachée à évoquer les tourments (du coeur et de l’âme) d’une jeune femme à l’aube de sa vie. Amours déçues, émois, déceptions, vie en ville, amis qui partent sont autant de thèmes classiquement pop qui illuminent cette musique sur le fil, fragile et à la production délicate. Les batteries sont discrètes mais indisciplinées, le jeu de guitares volatile et évanescent. La sensualité qui se dégage de morceaux comme le récent Be Seeing You (la formule fait référence à la série Le Prisonnier) est cependant irrésistible, plongeant l’auditeur très rapidement dans des songes hamiltoniens, venus tout droit de Virgin Suicides ou autres référents post-adolescents nubiles. Soccer Mommy est irrésistible jusque dans son patronyme.

Ces chansons, pour la plupart apparues sur le net depuis quelques années, sont souvent écrites « à même la chambre ». Accroupie ou allongée sur le lit, on imagine avec quelle émotion et quelle absence de second degré elles viennent à leur créatrice, légères et vives comme des papillons. Soccer Mommy les récolte, les polit à peine dans sa petite usine lo-fi avant de les livrer au monde. Death by Chocolate (la mort par le chocolat) caractérise cette veine lo-fi dans ce qu’elle a de meilleur. Espérons que l’envie de collecter, de « faire disque » ne tuera pas la poésie de cette jeune femme.

Soccer Mommy – Out Worn

Soccer Mommy – Death By Chocolate

Tracklist
01. Allison
02. Try
03. Death by Chocolate
04. Out Worn
05. 3 AM at a Party
06. Inside Out
07. Benadryl Dreams
08. Waiting For Cars
Liens
Mots-clés de cet article
, , , , , ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Maud Geffray avec Lavinia Meijer – Still Life (A Tribute to Philip Glass)
[Pan European Recording]

On s’en voudrait presque, à l’écoute du premier extrait de ce disque,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *