Marie-Flore ne se dérobe pas dans le clip de M’en veux pas

Marie-Flore - M'en veux pas

Dans quelques semaine Marie-Flore fêtera le premier anniversaire de Braquage, son deuxième album canon. Un disque que la chanteuse parisienne, à peine revenue de vacances, remet sur les rails en propulsant un nouvel extrait. Cette fois c’est la plage numéro 6, M’en veux pas, qui fait office de single.

La chanson vient redonner un petit coup fouet à cet été subclaquant. Up tempo, taillé pour le dance floor ou pour accompagner un go fast, le morceau raconte les prémices d’une rupture (Et ouais, je fais de la peine à voir / Depuis que j’ai le cœur sur le départ / Depuis que s’est réduit l’écart / Entre lui et moi hier soir, /Contre le bar). Mais chez Marie-Flore tout se dépasse ou presque. Souris puisque c’est grave, chanta jadis Alain Chamfort, ce doux enfant du Désordre.

Dans le clip réalisé par Agathe Riedinger (J’attends Jupiter, Eve) Marie-Fleur, jeune pousse de la pop urbaine hexagonale et graine de star, se livre à une danse cathartique. On la voit se démenant au pied d’une carrière, vêtue de robes et d’impers siglés Vanessa Metz . Elle court, coupe une culotte, fait les cents pas, de grands pas, crame un kebab, croque un lipstick, voit rouge, jaune, rose… Bref, Riedinger la filme dans tous ses états. Et c’est un vrai kif.

On ne sait pas encore si on pourra être présents à La Cigale le 28 septembre, mais on vous conjure, parisien.ne.s de toutes obédiences d’aller lui rendre la monnaie de sa pièce… maitresse qu’est son impeccable dernier opus.

Marie-Flore - M'en veux pas - lyrics
Moi j’lui balance que je l’aime
Lui me dit « chacun ses problèmes »
Lui il est pas là pour les mêmes
Raisons
Que moi

Mais y’a comme une truc qui traine
Quand même, en lui
Y’a moi qui cède à ses sirènes
M’aime t’il aussi
Moi, j’suis pas là pour les mêmes
Raisons
Que lui

Et ouais, je fais de la peine à voir
Depuis que j’ai le coeur sur le départ
Depuis que s’est réduit l’écart
Entre lui et moi hier soir,
Contre le bar
Chéri je fais d’la peine à voir
Depuis que j’ai le coeur sur le départ
Mais tu sais comme il est si rare
D’aimer si vite sans crier gare alors,
M’en veux pas si j’me barre

Non, j’crois pas qu’il comprenne
A quel point j’l’ai dans les veines,
Lui il est pas là pour les mêmes raisons
Et il a raison
Que moi

Mais y’a comme sa bouche sur la mienne
Parfois, la nuit,
Mais faudrait pas que je me méprenne
M’a t’il dit
Non j’suis vraiment pas assez,
Belle ou bien,
Belle ou bien, pour Lui

Et ouais, je fais de la peine à voir
Depuis que j’ai le coeur sur le départ
Depuis que s’est réduit l’écart
Entre lui et moi hier soir,
Contre le bar
Chéri je fais d’la peine à voir
Depuis que j’ai le coeur sur le départ
Mais tu sais comme il est si rare
D’aimer si vite sans crier gare alors,
M’en veux pas si j’me barre

Liens
close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.
En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Mots-clés de cet article
,
Ecrit par
Ecrits aussi par David B

Le Fantasy Orchestra célèbre Bowie en reprenant Sound And Vision

Jesse D Vernon a de nouveau mobilisé son orchestre splendide pour saluer...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *