Songs For Walter / Songs For Walter
[Akoustik Anarkhy Recordings / Microcultures / Differ-Ant]

Songs For Walter - Songs For WalterDisque discret et de confection artisanale (réalisé avec l’appui des structures militantes Akoustik Anarkhy Recordings et Microcultures de part et d’autre du Shuttle), le premier album de Songs For Walter prend du temps pour s’imposer, quand bien même les chansons du Mancunien sont d’une évidence, pour ne pas dire d’une simplicité, sidérante. Peut-être, presque trop d’ailleurs, car de prime abord, on présuppose que ces compositions dépenaillées, dépouillées et dénuées d’arrangements sophistiqués, ne supporteront pas l’usage du temps et des écoutes. Erreur.

Paru au creux de l’hiver, Songs For Walter s’épanouit dès les premiers rayons du soleil printanier. Question de timing, question d’humeur. Et puis, il faut un peu de temps pour réellement apprécier cet album qui, s’il est avenant comme son auteur, parait anecdotique, avant de gagner en personnalité et en consistance à compter de la quatrième (la première banderille poppy Useless) ou cinquième chanson (le tempétueux Dunkirk) jusqu’à atteindre son apothéose à compter de Moon/Two Out Of Ten, morceau de bravoure planqué aux deux-tiers de l’album, et l’émouvant The Three Legged Race.

Comme à l’accoutumée, Laurie Hulme qui a déjà publié nombre de singles pour le compte de la structure californienne Bleeding Gold, a tout réalisé tout seul ou presque. Son frère l’aide juste à la production quand son pote Johnny Winbolt Lewis se charge des parties de batterie (sans fioriture ni superflu). L’entreprise est modeste et familiale. D’ailleurs pour ce qui est de la source d’inspiration, le compositeur-interprète s’est inspiré des histoires entendues dans sa prime jeunesse à propos de son grand-père Walter (à l’honneur en images comme il se doit sur le visuel du digipack). Cela pourrait ne pas être important et cela l’est à l’écoute des textes (Songs For Walter ne fait pas dans l’anthropologie ni la sociologie des cités du Nord de l’Angleterre), mais cela révèle néanmoins le caractère de Hulme qui privilégie la proximité et la sincérité en musique. Si la feuille de presse mentionne à juste titre Avi Buffalo et The Shins pour l’ambition musicale et l’ambiance solaire et bucolique de l’album (on aurait pu aussi citer la désinvolture de Grandaddy), on pense plutôt pour la forme à son concitoyen Windmill (le dépouillement instrumentale et la voix haut perchée – mais heureusement dans une tessiture moins aigrelette) ou une version enjouée de Songs Of Green Pheasant (la simplicité de l’approche et le ton confidentiel du propos).

Certes, il ne s’agit pas là d’une œuvre majeure, mais Songs For Walter suscite néanmoins une immense sympathie.

Tracklist
01. Tougher Than A Soldier’s Boots
02. Nick’s Song
03. Stamping On Snails
04. Useless
05. Dunkirk
06. Meet Me At The Empire
07. The Joint World Record Holders
08. Purple Blue
09. Moon/Two Out Of Ten
10. The Three Legged Race
11. Flowers On The Windowsill
12. Competition, Diffidence and Glory
13. Final Project
Ecouter Songs For Walter - Songs For Walter

Liens
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Oso Oso : à l’Ouest rien de nouveau

Si tant est qu’on apprécie la pop américaine à guitares, élastique et...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *