The Dead Mantra dort pour toujours

Saudade Forever - The Dead MantraThe Dead Mantra n’est plus. Révélé en 2014 par son album formidable, Nemure, la pépite shoegaze du label Cranes Records jette l’éponge pour (selon des sources autorisées) des raisons d’agenda personnel et de dispersion géographique de ses membres. Le groupe manceau célèbre ainsi en révélant son acte de décès la sortie imminente (le 23 février) de son deuxième/second album, très attendu, Saudade Forever.

L’album sortira en vinyle pour une série limitée à 300 exemplaires et est disponible en pré-commande. En éclaireur et avant ce qui est annoncé comme l’une de leurs dernières prestations scéniques, le 24 février, au Petit Bain à Paris, The Dead Mantra a révélé il y a peu un premier extrait du LP, intitulé Je Ne Dormirai Jamais.

Tout en spleen, en réverb, larsens et en intensité, ce morceau long de 4 minutes et quelques nous rappelle que The Dead Mantra a été le fer de lance du revival shoegaze français et l’un des principaux animateurs d’une scène électrique, nourrie tant au Ride historique qu’à la noise US, dont l’épicentre se situait curieusement au Mans et plus précisément au sein de la mystérieuse écurie Cranes Records. Le label d’excellence (aux productions toujours extrêmement soignées) a encore quelques belles équipes en réserve dont Seventeen At This Time, Boca River ou les pétillants Blue Mountain Explosion, moins torturés mais plus explosifs encore. On ne résiste pas à faire une pierre/deux coups et à présenter en fin de notule (les Mantra nous en excuseront) leur nouveau single très Joy Frustration Division, intitulé Order to Disorder. L’album est prévu pour le 1er février, chez les mêmes.

Côté The Dead Mantra, pour en revenir au propos, la musique sonne plus sombre et gothique encore que lors des précédents passages. Le chant est recouvert d’électricité et d’étincelles comme on couvre un cadavre au linceul. On ne sait pas encore si ce morceau est une bonne représentation de l’album. Si c’est le cas, Saudade Forever devrait figurer parmi les disques les plus audacieux et tristes de ce début d’année. Avec le temps qu’il fait, The Dead Mantra est le groupe parfait pour se taper la tête contre les murs, pleurer ses morts et attendre la décrue sans descendre de sa barque. On n’oubliera pas d’emmener 1 euro en poche pour rémunérer le passeur.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Aretha Franklin (25 mars 1942 – 16 août 2018)

L’image se brouille mais il reste la voix, la silhouette et cette...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *