The Acharis fait frissonner Jésus (de plaisir)

The Acharis - Blue Sky / Grey HeavenCela faisait quelques années qu’on avait pas eu de nouvelles du duo The Acharis emmené par Shaun Wagner et Mila Puccini. Le moins que l’on puisse dire c’est que leur single de rentrée Jesus Thrill, nous donne une folle envie de renouer le contact avec un groupe dont le premier disque, Lost In The Vortex, nous avait laissé penser qu’ils pouvaient devenir sans trop de mal l’un des meilleurs groupes shogaze et, disons, néo-psychédélique du monde. Un peu grunge, un peu noise, et un peu dark, le duo avait à l’époque signé avec Idle Bells, l’un des plus beaux morceaux du genre, un morceau qu’on oublie pas et qu’on se repasse à l’occasion quand on a envie de tout faire voler chez soi.

Le nouvel album s’appelle Blue Sky / Grey Heaven et a été produit par John Fryer (Cocteau Twins, Depeche Mode). Il est annoncé plus sombre et plus gothique, sans qu’on sache trop ce que cela veut dire. Le duo d’Oakland (Californie) s’appuie désormais sur le label Zum et les toujours remarquables Cranes Records en France, autre gage de qualité. Le nouveau morceau, Jesus Thrill, nous offre un aperçu de ce que le groupe fait de mieux ; sonner rétro et moderne à la fois, voyager à travers le temps et les émotions en utilisant un brouet dream pop et shoegaze qui ressuscite les fantômes de Lush et des Cocteau Twins, enchante et terrifie par moment. Tout se passe à l’arrière-plan ici comme si un brouillard spectral venait envelopper ce qu’on voit d’ordinaire, l’embrumer et le napper de mystère. The Acharis rend irréel tout ce qui n’était qu’apparence, nous plonge dans un songe macabre et tendrement érotique avec une richesse de production et un subtil étagement des sons, qui fait aussi la place à des larsens et à des effets de pédale stupéfiants et comme habités par des forces occultes. La mélodie n’émerge quasiment jamais et est seulement suggérée par la voix sublime d’une Mila Puccini dont on ne sait jamais si elle parviendra à revenir de ce territoire mi-surf mi-infernal.

On a hâte d’être au 5 novembre, date de sortie officielle du disque.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
CHIHUAHUA : l’avenir du bruit est en marche
Morrissey n’est pas un chien en laisse et le chihuahua sûrement le...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.