Brûlure tente de soudoyer l’incorruptible Balkany

Brûlure - Corromps​-​Moi

La paire électro Brûlure est toujours première sur l’actu. Surtout celle qui concerne le pré-septuagénaire Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret depuis bien trop longtemps.

Le duo cautère tente actuellement de soudoyer le valeureux politicien injustement traduit (avec Madame) devant le tribunal correctionnel de Paris (pour une étonnante affaire de blanchiment et de corruption) à l’aide d’une supplique nympho montée sur de gros beats. Il est fort probable que le technoïde et tordant Corromps-Moi anime les prochaines soirées de la villa Pamplemousse… si Aquitator parvient à sortir Pat de ce merdier.

Ecrit par
Ecrits aussi par David B

Indochine fêtera ses 40 ans dans les bacs et dans les stades

Indochine, le groupe français le plus populaire et fédérateur du pays vient...
Lire la suite