Albums de l’année 2021 : Les derniers seront les premiers

Fin du suspense chez nous. Les tops de fin d’année tombent partout au même moment. On a réfléchi à aligner le titre sur l’année scolaire ou le calendrier maya, mais Noël est Noël et on n’y coupe pas aussi facilement. Après arbitrage, décompte, étripage, tractations, tricherie, luttes d’influence et avant de vous livrer le détail des sélections individuelles, on voulait partager le trio de tête dont on est pas peu fiers. Les lauréats de l’année n’ont pas forcément des parcours de parfaits winners mais leurs trois albums nous ont offert des émotions qu’on aurait pas imaginées : rétro, punk, détraquées, douces ou violentes. C’est une sélection qui ne ressemble à rien mais qui nous plaît pour cette raison. Personne n’attendait Johnny Dynamite & The Bloodsuckers au début de l’année. Son album nous a rajeuni d’au moins 25 ans. Requin Chagrin n’en était pas à son coup d’essai mais nous a semblé vraiment passer un cap avec ce troisième disque magnifique. Quant à l’addition des talents de Stick & Swed, c’est le premier disque de rap, et de rap français qui plus est, qui se fraie un chemin sur le podium depuis l’existence du webzine.

1. Johnny Dynamite & The Bloodsuckers – Sleeveless

Johnny Dynamite - Sleeveless

2. Requin Chagrin – Bye Bye Baby (KMS disques/ A+LSO/ Sony Music)

Requin Chagrin - Bye Bye Baby

3. Stick & Swed – Doom Bap (Crazy Mother Fucker Records)

Stick & Swed - Doom-Bap

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Howe Gelb / Gathered
[Fire Records]
Le dernier album de Giant Sand, Returns to Valley Of Rain, était...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.