Avec Catherine Moan, c’est enfin le retour de la bamboche

Catherine MoanOn avait déjà rigolé en visionnant la vidéo de l’iconoclaste Johnny Dynamite and The Bloodsuckers qui accompagnait l’une des plus belles chialades du début d’été – de l’art de ne pas se prendre au sérieux quand on étouffe de mélancolie… Quelques semaines plus tard Born Losers Records récidive déjà à l’heure de présenter le nouveau single de Catherine Moan qui annonce Chain Reaction. La jeune femme a pu compter elle aussi sur l’aide de son voisin de label, l’hyperactif Trey Frye du groupe Korine, pour mettre en forme son premier album (qui paraitra en septembre).

Comme les compositions de ses camarades de jeu précités, Drop It présente tous les stigmates de l’exercice de style synthpop rétrofuturiste. Il est possible, voire probable, que l’Américaine en agace plus d’un avec cette mélodie désuète bâtie sur une boite à rythme en carton, des arrangements art(y)ficiels et en se grimant comme une présentatrice de France 3 Région en reportage dans une boite de nuit du Limousin dans les 80’s.

Le problème avec ce genre de niaiserie dance-music, c’est qu’elle reste en tête et qu’on finit par dodeliner de la tête. Surtout, on passerait rapidement à un ambianceur nostalgiques s’il n’y avait un truc vicieux dans cette ritournelle qui fait comprendre que derrière le kitsch, il n’y a aucun cynisme mais un mal-être plutôt mélancolique. Là aussi, c’est une marque de fabrique du label de Philadelphie.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
Plus d'articles de Denis
The Radio Dept. signera (un jour) l’hymne olympique
Parmi les sports qui pourraient être reconnus aux Jeux Olympiques à Paris...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *