Alien Ensemble / 2
[Alien Transistor / La Baleine]

7 Note de l'auteur
7

Alien Ensemble - 2Ce type est un cas d’école en matière de schizophrénie musicale : on ne saurait lister tous les projets dans lesquels Micha Acher est impliqué – ni en établir un palmarès d’ailleurs, car on apprécie vraiment le bonhomme, et on préfère donc oublier les quelques publications dispensables pour mieux encenser les œuvres de The Notwist, 13 & God, Tied & Tickled Trio ou encore Ms. John Soda.

Les plus persévérants fans n’avaient en tout cas certainement pas manqué la parution en 2014 du premier album d’Alien Ensemble publié sur le propre label des frangins Acher et réunissant une belle brochette de participants aux faits d’armes glorieux. La composition du collectif, qui compte cette fois-ci sept membres, et l’attribution des rôles ont quelque peu changé pour ce deuxième album, puisque les huit compositions sont partagées entre Micha Acher (qui a initié ce projet pour laisser libre cours à son amour de la trompette !), Andi Haberl, Matthias Pichler et Mathias Götz (auteur récemment d’un disque sous le sobriquet Le Millipede). Chacune de ces pièces instrumentales est ainsi plus ou moins marquées par l’instrument de prédilection de son compositeur (la trompette évidemment, mais aussi la contrebasse, le trombone, les percussions), faisant que 2 offre dans son ensemble des ambiances variées aux croisées du krautrock, du jazz et de l’ambiant : un métissage qui peut paraitre assez effrayant sur le papier mais se révèle étourdissant d’inventivité. Cette diversité stylistique s’exprime aussi dans la forme des morceaux qui ne respectent aucun des codes en vigueur dans ces genres portant très codifiés. Il n’y a ici nulle trace de solo barbant ou d’embardées « free », pas plus que de digressions répétitives. Le parti pris par Alien Ensemble évoque ainsi les parcours de traverses suivis par Jim O’Rourke et David Grubbs, et les travaux de recherche menés en leurs temps par Steve Reich et Terry Riley.

Alien Ensemble évite ainsi l’écueil du tour de force technique qui guette les collectifs d’excellents musiciens et garde à tout instant une approche mélodique (pour preuve, on peut siffloter sous sa douche la plupart des compositions). Avec cet album, Micha Acher et ses copains savent faire partager leur amour pour les musiques obliques aux amateurs de pop.

Tracklist
01. Arc Trilogy
02. Morgenstimmung
03. When Hamlet Left Town
04. Sun
05. Lenity
06. Skeleton Dance
07. Gedanken
08. Loop D
Liens
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Pale Honey is back !

Où il s’agit de fidélité en musique comme en amour. Tombés sous...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *