Coup de jeune/vieux : Mickey3d + Big Flo & Oli respirent encore

mickey3d - Big Flo & Oli - Respire 2020Le mainstream a parfois du bon. Le retour de mickey3d, groupe dont le dernier album datait de 2016, s’annonce sous les meilleures augures avec une version révisée de leur standard de 2003, Respire, rebaptisée Respire 2020 et qui reçoit, pour la mise à jour, le renfort des tauliers sudistes du rap conscient, Big Flo & Oli.

Jouant à fond la carte de la nostalgie et des valeurs familiales, les deux frères Toulousains apportent leur caution jeune à cette relecture très réussie et qui va jusqu’à intégrer des éléments liés au confinement et au port du masque. Plus de quinze ans après sa création, la mélodie de Respire, qui repose sur un joli motif acoustique, est toujours aussi puissante et addictive. Le texte est simple, accessible et garde toute sa pertinence désabusée. Où va le monde ? Comment le changer ? Quelle est la responsabilité de chacun ? Beaucoup se sont moqués du prêchi-prêcha originel et ne manqueront pas à nouveau de se gausser des intentions plutôt consensuelles du trio. Mickaël Furnon a toiletté de manière assez remarquable le son du titre original en le tirant vers l’électro et comme toujours avec mickey3d, il n’y a absolument rien à redire sur la portée politique (certes gentillette) du morceau. Oui, ces trois là ont raison. Oui, ces trois là voient clairs. Oui, il y a aussi peu de solutions là-dedans que dans la besace percée d’Emmanuel Macron mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas marteler le message défaitiste : nous courons à notre perte. Respire 2020 est un titre excellent, intelligent, poétique, inspiré comme on aimerait en entendre plus souvent en radio et dans les supermarchés. Oui, c’est ainsi que les consciences se bâtissent.

mickey3d, Big Flo & Oli ne sont pas encore prêts pour devenir les chantres du déclinisme. Respire 2020 transpire l’espoir et l’envie (rose bonbon) de changer les choses et de s’évader par l’amour et la bien-pensance. Cela fait de la peine et plaisir à la fois qu’on en soit toujours là. Il faut écouter Respire 2020 en espérant qu’il y aura encore une Respire 2040 et un Respire 2060.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

[Instantanés#1] – Quand Hayden voyait les choses Bad As They Seem (1995)

Notre rapport à la musique est fait de fils qui nous relient...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *