Eros et Thanatos sont dans un bateau : l’entrée en clip de TOOOD

TOOODOn a déjà dit pas mal de (belles) choses sur le premier album de TOOOD (That Obscure Object of Desire) qui est sorti il y a quelques jours maintenant et on continue de les penser très sincèrement encore aujourd’hui en regardant le clip illustrant le single Eros/Thanatos, premier extrait officiel de Fury (l’album, donc). Jolie vidéo en noir et blanc mêlant images du groupe et de sa chanteuse Astrid Karoual en particulier et toujours spectaculaires métamorphoses (en néphralie) de la chenille en papillon, cet Eros/Thanatos fait attendre son refrain magnifique qui apparaît (on sait que l’internaute est impatient) autour d’une minute et dix-neuf secondes. La voix est fragile jusque là, très “chanteuse française”, mais aussi subtilement déséquilibrée et malade, jusqu’à ce que Karoual ne rebondisse sur l’électro flamboyante de son compère et “emmène le morceau ailleurs” comme on dit à la Star Ac’.

Le titre est à la fois entraînant et ambigu, vivant et gentiment déséquilibré, et se pose en parfait représentant de ce qu’on trouve sur ce premier album envoûtant: de la sensualité, du trouble et de l’humeur.  On aime tellement cela qu’on en est gênés.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
, , , ,
Plus d'articles de Benjamin Berton
SMILE : la Symphonie inachevée des Beach Boys / Jean-Marie Pottier
[Le mot et le reste]
Qui veut la peau de Brian Wilson ? C’est ainsi qu’aurait pu (aussi)...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *