Hundred Waters de retour avec un titre merveilleux

Hundred Waters - CommunicatingOn appelle ça la grâce. Et c’est ce qui soutient ce premier extrait du nouvel album du trio de Los Angeles, Hundred Waters, intitulé Blanket Me. Rien moins qu’un morceau en apesanteur, magique, planant, vibrant et délicieux. Blanket Me est d’obédience shoegaze, écrit en langue pop, composé sur une nappe électro épaisse comme du coton, chanté à la parade fantomatique par la toujours impressionnante Nicole Miglis. Il parle d’amour, de chaleur, de mort aussi (enfin, on suppose). Le piano, qu’on ne s’attend pas nécessairement à retrouver sur l’ensemble des morceaux, est ici envoûtant et utilisé comme une arme d’émotion massive. Le résultat ressemble à la musique qu’on écouterait les yeux fermés pour tenter une échappée hors de son propre corps ou accompagner une Near Death Experience.

Le groupe composé de sa chanteuse, du producteur Trayer Tryon et du batteur Zach Tetreault est prêt pour la salve de septembre qui viendra avec le nouvel album, Communicating, qui sortira le 14 chez !K7. En 2014, The Moon Rang Like a Bell avait été plutôt très bien accueilli par une critique qui rapprochait le groupe de Blonde Redhead : même capacité à envoûter, même facilité à mêler les sons organiques et les sons électroniques. Hundred Waters y ajoute une maîtrise des codes électro et une émotion qui tient sans doute à la proximité entretenue par les membres du groupe qui ont, longtemps, partagé une colocation. Aujourd’hui, on ne sait pas trop quelle est la situation des protagonistes et notamment si la chanteuse Nicole Miglis partage toujours la vie du maître électronicien Tryon. On s’en moquerait évidemment si cela n’avait une influence sur la musique du groupe. Communicating est annoncé comme l’album de la continuité et de l’évolution : « nous avons appris, nous avons aimé, nous nous sommes séparés… il est temps d’ouvrir un nouveau chapitre. » explique Miglis en introduction. L’album aurait été composé, écrit et enregistré dans la maison louée par le groupe : les voix au placard, et tout ce qui a trait à l’électronique dans la cuisine. Cette intimité forcenée se ressent dans la confidentialité des sons, les entrelacs de sons, de voix.

Le cap du troisième album est traditionnellement décisif pour les groupes. On espère que les vents et les eaux seront favorables à Hundred Waters.

Hundred Waters – Fingers

Tracklist
01. Particle
02. Wave To Anchor
03. Prison Guard
04. Parade
05. At Home & In My Head
06. Firelight
07. Re:
08. Fingers
09. Communicating
10. Blanket Me
11. Better
Liens
Le site du groupe
Le groupe sur Facebook
Ecrits aussi par Benjamin Berton

[Chanson Culte #34] – Smack My Bitch Up de Prodigy : classes Techno, classes dangereuses

L’histoire du groupe The Prodigy est à elle seule passionnante et il...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *