Proust French Touch, Brume Parole l’a fait

Brume Parole - Ce jardin intérieurLe résultat est une curiosité… curieuse et quelque chose qu’on n’avait jamais entendu avant. Il faut dire qu’on est ni spécialistes de musique électronique française (encore que…), ni proustien d’adoption. On a bien lu A la Recherche du Temps Perdu il y a longtemps avec la passion et la fainéantise des débutants mais la greffe n’a pas pris et on a toujours préféré Maupassant et Lorrain, ces rustauds catcheurs normands, à Marcel le souffreteux.

Brume Parole, aka Thibaut Guillon, nous offre une occasion de nous refaire en mettant en musique en prévision du 100 ème anniversaire de la disparition de Marcel Proust (mort le 18 novembre 1922, à 51 ans – et jour de la sortie officielle du disque) quelques fragments de la Recherche, sous forme d’un album french touch ambitieux. Le disque s’appellera Recherche Proust et repose sur la technique dont on causait l’autre jour du cut-up burroughsien. L’artiste assemble ainsi des « morceaux originaux » du texte qu’il disperse et remonte en chansons. Le premier clip, sorti le 10 Juillet (on est un peu en retard), date de la naissance de l’écrivain, s’intitule Ce Jardin Intérieur et met en scène le personnage de Gilberte Swann, la fille de Charles Swann et d’Odette de Crécy, dont le narrateur (si on se souvient bien) tombe amoureux au premier regard.

On ne commentera pas plus avant ce travail stimulant et intéressant sur le texte que la musique habille d’élégance et de grâce. Le chant de Brume Parole donne une belle allure pop au texte de Proust, ici, aux accents très rimbaldiens, tout à la découverte et à l’exploration des mystères du moi. On pense à un vieux Katerine ou à un Jean Bart enchanté, plus qu’à Air et les autres. On ne sait pas encore si la chose se réécoute avec autant de plaisir qu’elle ne se découvre, mais l’initiative qui mêle pop léchée et littérature est à saluer et à accueillir avec toute l’attention qu’elle mérite. L’album du chanteur de Nogent-le-Rotrou s’inscrit du reste dans un riche programme local de célébrations qui mérite lui aussi d’être découvert et qui se donne dans l’arrière-cour proustienne.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.