Kill Your Boyfriend cherche toujours la baston

Kill Your BoyfriendLe 1er décembre prochain, les Italiens de Kill Your Boyfriend vont à nouveau faire crisser les enceintes. Ulrich et sa B-side Werner (Other Voices Records) confirment ce que nous écrivions, en 2015, à propos de l’album The King Is Dead : ce groupe est un engin de torture médiévale, mais impossible de s’en défaire, impossible de ne pas y succomber.
Matteo Scarpa et Antonio Angeli, plausibles KVB issus de Trévise, conçoivent leur musique à la façon hooligan : ça tabasse rudement, parfois dans une démarche simplement dominée par l’adrénaline ou l’hyper tension de la violence. Catharsis ? Pas certain car derrière la déflagration sonique, les mélodies se perçoivent, une structure étrange fait son apparition. L’auditeur serait bien en peine de caser KYB dans une généalogie précise tant le duo mélange tous les extrêmes entre eux : Nine Inch Nails et Neu!, Jesus & Mary Chain et Kraftwerk, punk et défenestration vocale. Musique de possédés pour, ce qui tombe assez bien, les possédés que nous sommes. Pas encore de vidéo officielle pour Ulrich, ce qui permet de se replonger dans les archives du groupe.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Plus d'articles de Jean Thooris
[Chanson culte # 49] – Cruel Summer de Bananarama (1983) : trois pet shop girls
A chaque été ou presque, c’est le grand tube qui revient hanter...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *