MGMT + Christine and The Queens font une… bonne chanson, oh !

MGMT - Dancing in BabylonSi c’est pour sortir ce genre de bêtises, ce n’est peut-être pas la peine de tenir webzine. Détrompez-vous : le résultat de la rencontre au sommet (ou du fond du puits) des MGMT et de Christine and The Queens était l’un des titres le plus attendus du futur album des Américains. Lancé par un premier single, Mother Nature, le disque s’appelle Loss of Life, et sortira vendredi 23 février. En guise d’amuse-bouche numéro 4 (sur les 10 titres du groupe, on en connaît désormais une petite moitié), le groupe, hébergé sur Mom+Pop Music, a mis en ligne son premier duo studio de tous les temps (?) et c’est la reine/le roi Christine/Chris qui en constitue l’attraction principale.

Comme on n’aime pas Chris à la folie, et pas beaucoup plus MGMT (désolé, désolé), on est tout heureux de trouver que ce Dancing In Babylon est carrément écoutable. Interprété à deux voix par Andrew VanWyngarden et Chris, le morceau est un chanson d’amour véritable assez sophistiquée dans sa construction mais aussi jolie et délicate. Entamé sur un rythme de balade aux sonorités 80s, le single s’anime en mode new wave/power pop, sur sa dernière minute trente, pour composer un étrange tube qu’on croirait piqué à un Eurythmics endormi. L’histoire est onirique et transformée en bizarrerie queer par un clip curieux (ou atypique), mais on peut la chanter quelle que soit sa casaque.

Two ships in the night
Quietly signaling from the bow
Don’t you miss feeling like you could run away
And nobody had to know?
When your time is up, call the captain
Tell him to let mе off

« Je veux dire à tout le monde que je t’aime »… c’est le refrain leitmotiv qui est repris une bonne vingtaine de fois ici. Je veux dire à tout le monde que je t’aime. Hé oui, ce n’est pas très original mais ça fait un titre intriguant et honorable. Après les dernières livraisons de Chris, cette collaboration fait du bien. Profitons en tant que ça dure.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, , ,
More from Benjamin Berton
Pourquoi il ne faut pas rater les concerts de Pram au mois de mars…
L’un des meilleurs groupe inconnus du monde débarque en France en mars....
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *