Les nectars alchimiques de France de Griessen

France de Griessen - Orpheon« La musique, c’est votre propre expérience, vos pensées, votre sagesse ». Une citation de Charlie Parker que l’on retrouve dans les pages du livre-disque que sortira France de Griessen en avril prochain. Livre-disque ? Oui. Enregistré à Los Angeles avec le producteur Jamie Candiloro (R.E.M., Luna, Courtney Love…), ce nouvel album prend place dans un objet aussi beau qu’atypique : un recueil de notes, d’aquarelles, de sensations, « de pensées et de sagesse ». Il ne s’agit évidemment pas d’expliciter la démarche de l’artiste, mais d’offrir un complément poétique à l’univers déployé dans Orpheon (AAM Editions). Autant dire que cet album s’écoute autant qu’il se regarde, même si, très vite, musique et écrits deviennent inséparables.

Il faudra y revenir mais les premières écoutes d’Orpheon révèlent une France plus libre et aventureuse que jamais. À base de guitares, de percussions et de « sons organiques », la compositrice s’éloigne du rock tendu de ses précédents albums pour ouvrir en grand les portes de ses envies, de ses aspirations musicales. Si la tension reste présente, celle-ci détient aujourd’hui un apaisement qui ensorcelle. Comme si, en osmose avec l’environnement, France de Griessen laissait venir à elle (en elle) le nectar de ses nouvelles chansons.

Album jarmuschien, baudelairien, Orpheon est un pétale de rose au poignant romantisme. Parfum velours.

Ecrits aussi par Jean Thooris

Death Cab for Cutie / Thank You for Today
[Atlantic Records]

L’écologie peut bien se retrouver brocardée par les institutions, le peuple universel...
Lire la suite

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *